Opération Enfant Soleil : Le Quillo-thon récolte 13 500$

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 18 avril 2012
Temps de lecture :

Le Quillo-thon au profit d’Opération Enfant Soleil a permis de récolter pas moins de 13 500$, soit plus de 3 500$ que l’an dernier. Pendant le week-end, des dizaines de quilleurs amateurs se sont succédé pour la cause au salon de quilles Régnault. Musique, caricature et animation étaient du rendez-vous fixé par le président d’honneur 2012, Michel Lessard d’Équipements Nordiques et l’animatrice, Anick Dumontet, qui était à Sept-Îles pour l’occasion.

Dès l’ouverture du Quillo-thon vendredi, les participants et les membres de l’organisation pouvaient sentir que l’activité connaitrait un succès de bœuf! En effet, déjà plusieurs dizaines d’invités avaient répondu à l’invitation au profit d’Opération Enfant Soleil. Même l’animatrice-bénévole pour l’organisme, Anick Dumontet, bien connue pour faire aussi tourner la Roue de fortune, était de l’événement.

«C’est assez incroyable ce qui se passe ici», a-t-elle témoigné. «Ça prend énormément d’organisation pour tenir des activités comme celles-ci, les bénévoles en ont par-dessus la tête.»

Voilà maintenant une dizaine d’années que la dynamique animatrice parcourt le Québec pour s’impliquer au sein d’Opération Enfant Soleil. «Je fais de 4 à 5 activités par année, en plus d’une tournée de dix jours pendant laquelle nous remettons des chèques dans le milieu hospitalier (…) Pour moi, l’animation c’est facile, j’aime rendre service à la société en faisant quelque chose que j’aime et que je connais.»

Par ailleurs, la douzaine de personnalités-animateurs d’Opération Enfant Soleil ont fait un pacte pour offrir leurs services bénévolement. Lors du téléthon annuel, ils choisissent même de remettre leur cachet – obligatoire en raison de leur adhésion à l’Union des Artistes – à l’organisme.

De bons mots pour Sept-Îles
Même si elle participait pour la première fois au Quillo-thon de Sept-Îles, Anick Dumontet a dit bien connaître la région. «Sept-Îles est toujours bien présent dans les téléthons, même que le travail de Yannick [Yannick Normand – coordonnateur adjoint] est connu», a-t-elle raconté. «Bravo aux Septiliens, on ne voit pas toujours ça à Montréal, ici, ça se serre les coudes, c’est exceptionnel.»

Le coordonnateur adjoint, Yannick Normand, Valérie Tremblay, à la recherche de commandites, l’animatrice, Anick Dumontet, le président d’honneur, Michel Lessard et le coordonnateur, Louis Tremblay. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article