Le casse-tête dansant de Sonya et Yves

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 13 février 2012
Temps de lecture :

Avant de quitter la scène, Sonya Stefan et Yves St-Pierre se sont fait un cadeau. Au lieu de suivre les directives d’un chorégraphe, ils ont reviré le processus de bord et ont engagé des chorégraphes pour monter un spectacle à leur goût. Ce qui devait être un spectacle d’adieu roule depuis maintenant trois ans.

Au bout du fil, le danseur Yves St-Pierre précise tout de même que le spectacle en est à ses derniers miles. Si Sonya risque de continuer de danser après ce spectacle, Yves, lui, va accrocher ses souliers. Il n’ira toutefois pas loin de la danse, continuant ses activités avec La Bande interdite, qui produit justement le spectacle Sonya et Yves.

«C’est un show très festif, fait valoir Yves. On se paie la traite.» Pour donner une petite idée, une boule disco fait partie du décor. Et tout le monde sait qu’il n’y a pas meilleur signe de party qu’une boule disco.

Macédoine dansante
Pour ce qui était censé être leur dernier spectacle, Sonya et Yves ont contacté les chorégraphes avec qui ils avaient déjà travaillé ou avec qui ils avaient toujours voulu travailler. «On est retourné dans notre passé, comme la danse sociale, le ballet jazz et le swing», explique le danseur. La danse contemporaine est aussi au menu. Les chorégraphes étaient libres d’aller dans la direction qu’ils voulaient.

En fait, le spectacle est un immense casse-tête, rempli de plusieurs tableaux d’environ 5 minutes qui explorent chacun un style différent. «C’est une excellente initiation à la danse, considère Yves. Vu que les pièces sont courtes, si le spectacle n’aime pas le style proposé, il sait que ça ne dure pas longtemps. Ça permet de découvrir des styles et des écritures différents.»

Malgré tout, les deux danseurs ont veillé à ce qu’une certaine fluidité entoure le spectacle. Ils ont demandé à leur ami Sylvain Poirier de créer une pièce, un fil conducteur, autour des tableaux. Au final, le spectacle se penche sur le couple (ce que sont Sonya et Yves). «C’est comme un voyage dans le monde merveilleux de Sonya et Yves», lance mi-sérieux la moitié du duo.

Sonya et Yves est un spectacle qui nous fait voyager à la fois dans le couple et dans la danse. À l’affiche le 15 février à la Salle Jean-Marc-Dion. Photo : Robert Stcheverry

Partager cet article