Xavier Lacroix improvise comme il respire

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 22 Décembre 2011
Temps de lecture :

La coach de la Ligue d’Improvisation de Sept-Îles (LIS), Fannie Dubeau, a déjà parlé de «l’effet Xavier Lacroix» à propos de l’énergie et de la qualité de jeu de la recrue, qui s’est joint à la ligue en septembre dernier, lorsqu’il est arrivé à Sept-Îles. Mais d’où sort ce joueur de l’équipe de Noirs qui figure déjà parmi ceux qui ont récolté le plus d’étoiles durant la première partie de la saison?

Xavier Lacroix sort de la Beauce, pays du Woodstock québécois, de Maxime Bernier et des bains MAAX. Plus précisément de St-Georges-de-Beauce. Et malgré son jeune âge, il a atteint le quart de siècle cet automne, il compte déjà une décennie d’improvisation dans le corps. Ce qui est une bonne longueur d’avance sur la plupart des joueurs de la LIS qui ont commencé l’année dernière. Ce qui peut aider à se démarquer.

Malgré lui
Adolescent, Xavier était attiré par la scène, mais pas particulièrement par l’improvisation. Il s’intéressait plus au théâtre ou à l’humour, étant d’ailleurs dans l’option théâtre au secondaire. «En quatrième secondaire, une amie m’a invité à venir voir un match d’impro à l’école. Juste avant que ça commence, elle est venue me chercher dans la foule, m’a pris par la main et m’a assis sur le banc des joueurs. Je n’ai jamais arrêté depuis d’en faire!»

Un coup de foudre instantané, de la même manière qu’un joueur de hockey parlera de la première fois qu’il a patiné. «C’est plus qu’un jeu pour moi, c’est mon sport à moi. Quand la partie commence, je me sens comme un hockeyeur qui embarque sur la glace. J’espère jouer jusqu’à ma retraite. Ça n’a pas d’âge.»

Et lorsque qu’il arrivait dans une ville où aucune ligue n’existait, il en démarrait une, comme il a fait à St-Georges-de-Beauce en 2009, avec la LIBRE (Ligue d’Improvisation de la Beauce et des régions environnantes), ainsi qu’à Matane avec la SLIM (Ligue d’Improvisation de Matane, le S est là que pour le son et se différencier de l’autre LIM).

Xavier Lacroix

Xavier Lacroix

Parcours riche
L’actuel chroniqueur culturel de Radio-Canada a suivi un parcours typique de l’improvisateur. Après le secondaire, il a continué au cégep puis à l’université, à Sherbrooke. Après son diplôme en poche, il est parti en Europe, où il a réussi à continuer à exercer son sport fétiche… et à enrichir son jeu.

À plusieurs reprises, Xavier insiste sur le fait que l’improvisation, c’est très technique, c’est beaucoup plus de lâcher des bons punchs. Et les Français sont justement des maniaques de technique, explique-t-il. «Ils vont faire quatre pratiques pour faire une partie. On avait des ateliers sur le combat de scène, sur les dramatiques. C’est très théâtrale là-bas.» Et il ajoute qu’encore aujourd’hui, il apprend à chaque match.

L’un des plaisir de Xavier Lacroix et de rencontrer l’autre. «Chaque région s’est approprié le jeu, et c’est ça qui est intéressant, voir les différentes manières de jouer.» Pas surprenant qu’il rêve de tournois d’impro et d’un réseau similaire aux ligues de hockey.

Match des étoiles
La Ligue d’Improvisation de Sept-Îles est encore une jeune ligue, elle qui en est à sa deuxième saison. Ce qui est loin d’être une faiblesse, au contraire, selon le joueur des Noirs. «Ce qui est intéressant avec Sept-Îles, c’est l’ouverture des joueurs. L’organisation est solide et tout est à construire. Et la réponse du public est incroyable. Il y a un potentiel fou! Je dis potentiel, mais c’est déjà là.» Il rêve déjà de voir Cogeco télédiffuser les parties, de la mise en place d’un tournoi à Sept-Îles et de rencontres avec la future ligue de Port-Carier.

D’ici là, Xavier Lacroix sera parmi les huit joueurs du Match des étoiles de la LIS, le 22 décembre prochain, au Petit théâtre du Cnetre socio-récréatif, avec Marie-Claude Dubé, Frédéric Benny Chambers, Jean=François Ouellet, Billy Dumas, Emy-Jane Déry, Rabbe Bhoudid et Rémi Boudreault. Et Xavier adore ce type de rencontre. N’ayant aucune pression, elles donnent une liberté et une camaraderie qui peuvent créer des matchs parfaits. Rien de moins!

Xavier Lacroix s’est vite imposé comme un joueur majeur dans la Ligue d’Improvisation de Sept-Îles. Il participe à juste titre au premier Match des étoiles de la LIS, le 22 décembre prochain.

Partager cet article