La Fondation du CSSSSI souhaite améliorer le dépistage du cancer du poumon

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 22 Décembre 2011
Temps de lecture :

La Fondation du Centre hospitalier régional de Sept-Îles est dans sa dernière ligne droite pour sa campagne de financement 2011, dont l’objectif est de 400 000$, afin d’acheter un robot d’automatisation combiné de biochimie et d’immunologie pour le laboratoire et d’un appareil échographique endobronchique.

L’appareil endobronchique, d’une valeur variant entre 150 000$ et 200 000$, est une technologie qui, depuis quelques années, devient de en plus la norme pour le dépistage du cancer des poumons, soutiennent les docteurs Bruno Imbeault et Marie-Pier Hogan. Cet appareil permet de diminuer les étapes, de réduire les risques et d’accélérer les processus.

Similaire aux caméras qui servent à observer l’intérieur des bronches, cet appareil est aussi muni d’une sonde échographique. Cette sonde évite une chirurgie, puisqu’elle fait une biopsie. En plus de l’élimination des risques reliés à la chirurgie, c’est un diagnostic plus rapide et donc un traitement plus rapide. En plus du dépistage pour le cancer, l’appareil endobronchique peut aussi servir pour d’autres maladies pulmonaires.

Quant au robot d’automatisation combiné de biochimie et d’immunologie, il permet d’analyser les capsules de sang, réduisant au maximum les étapes préanalytiques et diminue les procédés manuels. La campagne de financement de la Fondation se poursuit jusqu’au 31 décembre. La population est invitée à poster leurs dons au bureau de la Fondation ou sur le site Internet, fondationseptiles.qc.ca.

Les pneumologues Bruno Imbeault et Marie-Pier Hogan souhaitent acquérir un appareil qui améliora le dépistage du cancer du poumon.

Partager cet article