Uranium: la pression augmente sur Havre-Saint-Pierre

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 01 novembre 2011
Temps de lecture :

La pression provient de tous les côtés pour que la municipalité de Havre-Saint-Pierre prenne position sur le dossier de l’uranium. Alors qu’une pétition est en cours afin de demander au conseil municipal d’adopter une résolution pour une résolution contre l’exploration et l’exploitation de l’uranium sur son territoire et pour un moratoire sur l’uranium et l’énergie nucléaire, la MRC de Minganie attend également la position de la municipalité pour prendre à son tour une position sur le controversé sujet.

Le 18 octobre dernier, lors de la séance ordinaire, la MRC de Minganie a encore repoussé la question de l’uranium à une ultérieure rencontre parce qu’une des municipalités n’avait toujours pas pris de décision sur le sujet. Il se trouve que Havre-Saint-Pierre est la seule des huit municipalités de la Minganie à ne pas avoir de position, alors que les sept autres sont contre. Selon le préfet de la MRC de Minganie, Julien Boudreau, l’administration cayenne devrait se positionner lors de son prochain conseil, le 6 novembre prochain. Si tel est le cas, la MRC pourra alors à son tour prendre une décision lors de sa prochaine séance, le 15 novembre.

Il faut rappeler que la société Uracan lorgne l’exploitation d’une mine d’uranium au nord de Baie-Johan-Beetz d’ici les prochaines années. Pour l’heure, la société de la Colombie-Britannique poursuit ses travaux exploratoires en Minganie.

Partager cet article