12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes: une tribune importante

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes: une tribune importante
Toutes deux agentes en condition féminine au Centre Femmes aux 4 vents, Monique Brazeau et Pamela Tanguay se font le devoir de tendre l'oreille aux femmes victimes de violence et aux témoins.

Chaque année, les 12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes font en sorte qu’on parle de cette violence faite aux femmes. C’est en soi une excellente chose, même si cette problématique sociale se vit à l’année.

« Ça touche toutes les sphères de la société. La plupart des femmes n’osent pas dénoncer leur agresseur encore aujourd’hui », déplore Pamela Tanguay, agente en condition féminine au Centre Femmes aux 4 vents de Sept-Îles.

Mme Tanguay est à même de constater que la population est plus sensible à cette cause. « Il faut continuer de dénoncer les agresseurs et surtout mettre en place des mécanismes pour éviter qu’un attentat antiféministe comme celui de l’école Polytechnique à Montréal se reproduise», avance-t-elle. « Il faut en arriver à différencier une chicane de couple d’un contexte de violence conjugale. Ce n’est pas toujours simple. »

Malgré toutes ces avancées, les acquis des femmes sont toujours fragiles. « Il faut continuer d’en parler. En le disant, on n’a pas le choix de le voir. Les femmes doivent connaître les ressources qui sont à leur disposition. Il faut continuer de viser l’équité. Il faut prôner une plus grande justice sociale. Les agresseurs n’ont pas qu’un seul profil», a-t-elle lancé.

Sur la plaque visant à commémorer la tuerie à l’école Polytechnique de Montréal, qui a eu lieu le 6 décembre 1989, le terme victimes sera remplacé par femmes assassinées et celui de tuerie par attentat antiféministe. Des mots qui reflètent mieux la réalité, selon Mme Tanguay. En effet, ces femmes ont été tuées uniquement parce qu’elles étaient des femmes.

Une ressource importante

Le Centre Femmes aux 4 vents travaille à améliorer les conditions de vie des femmes au plan local, régional, provincial et mondial. Son équipe offre un service d’écoute, l’accès de la documentation en matière de condition féminine et de l’accompagnement au besoin. Elle fait des droits et de l’égalité des femmes dans la société sa priorité.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de