Zachary Richard : profondément attaché à la culture autochtone

Zachary Richard : profondément attaché à la culture autochtone

Artiste invité de la 33e édition du Festival Innu Nikamu, Zachary Richard apprécie cet événement musical pour son côté rassembleur et la très grande chaleur humaine qui s’en dégage. C’est aussi l’occasion pour lui de passer du temps de qualité avec Florent Vollant, qu’il considère depuis longtemps comme un véritable ami.
Malgré les caprices de mère Nature, Zachary Richard conserve de très bons souvenirs de sa récente participation au Festival Innu Nikamu, il y a 4 ans. «Les conditions météo n’étaient pas bonnes, mais il y avait beaucoup d’amitié et d’amour dans l’air. Je sens beaucoup d’atomes crochus avec ce festival qui est un cri du cœur de cette communauté. Un engagement identitaire envers l’avenir et envers le passé», soutient-il.
Un outil rassembleur
Comme plusieurs, il considère la musique comme une arme efficace. «Peu importe la langue, elle revêt un caractère universel. C’est sûrement ce qui a permis au Festival Innu Nikamu de se construire une très belle notoriété, soulève-t-il. Ça se renforce d’année en année. Cet événement fait partie intégrante de la culture nord-côtière et de la culture autochtone en Amérique. Je me sens très heureux d’en faire partie. J’ai moi-même demandé à ce qu’on me fasse une place.»
L’authenticité semble être une valeur commune qu’il partage avec Florent Vollant. «Tous les deux, on ne suit pas une mode. On fait des chansons qui nous touche directement et ça résonne chez les gens. J’ai beaucoup d’amitié pour lui et ses proches. Je considère que je ne le vois pas assez souvent. Il faut dire que la Louisiane est assez loin de Mani-Utenam. Je me sens très à l’aise avec lui. On est toujours très heureux de se voir. On profite pleinement de chaque moment ensemble», affirme-t-il.
Son parcours
Surtout connu à titre d’auteur-compositeur, Zachary Richard est une figure incontournable de la francophonie. Artiste militant, écologiste engagé et poète, il dispose de plus de 20 albums à son actif, dont plusieurs ont été certifiés «or» et «platine». On lui doit de nombreux succès tels que «La ballade de Jean batailleur», «Au bord du lac bijou», «Cap enragé», «Dansé» et «Travailler c’est trop dur». Un documentaire «Zachary Richard : Toujours batailleur» a aussi été réalisé pour lui rendre un vibrant hommage.