La vérité sur l’affaire Harry Quebert sera tournée sur une plage de la Baie-Verte cet été

La vérité sur l’affaire Harry Quebert sera tournée sur une plage de la Baie-Verte cet été

L’agent de développement économique et touristique de Forestville, Marc Pigeon, et la mairesse Micheline Anctil étaient ravis d’annoncer l’important tournage qui se déroulera dans la localité cet été.

Crédit photo : Le Manic

(JOURNAL HAUTE-CÔTE-NORD) Bien que Marc Pigeon et Micheline Anctil soient demeurés muets comme des carpes quant aux détails du tournage d’ampleur hollywoodienne qui aura lieu à Forestville cet été, le Journal Haute-Côte-Nord a appris que la série à suspense de dix épisodes dont le tournage débute cette semaine dans le secteur de la Baie-Verte est tirée du best-seller de Joël Dicker, La vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Selon une source bien informée du milieu cinématographique, la série tournée sur une plage de la Baie-Verte est tirée du roman policier de l’auteur suisse, paru en 2012 et qui a reçu la même année le Grand prix du roman de l’Académie française et le prix Goncourt des lycéens.

D’ici quelques semaines, l’équipe officielle sera confirmée puisque c’est en aout que le tournage atteindra son paroxysme en termes de scènes tournées et d’affluence sur la plage vierge de la Baie-Verte située à l’ouest du camping, préférée parmi celles de plusieurs régions du Québec dont le Bas-St-Laurent et la Gaspésie, ainsi que le nord-est des États-Unis.

La vérité sur l’affaire Harry Quebert raconte l’histoire d’un jeune écrivain qui tente de résoudre un meurtre survenu 33 ans plus tôt dans une petite ville du New Hampshire et dont son ancien professeur d’université est accusé.

Retombées économiques majeures
La semaine dernière, la mairesse Micheline Anctil et l’agent de développement touristique et économique Marc Pigeon avaeint annoncé avec fierté et fébrilité l’arrivée imminente de l’équipe de tournage américaine pour une période de quatre mois, une manne pour Forestville et les entrepreneurs locaux et régionaux.

«C’est un projet collectif d’envergure inespéré avec des retombées économiques estimées à 1 M$, de l’argent neuf pour Forestville et les environs», a dit Mme Anctil. Inévitablement, aux dires de la mairesse, des emplois seront créés pour répondre à la demande. «Bon nombre d’entreprises de la région sont mises à contribution en qui qui a trait notamment à la réalisation des décors requis par la production. Certains d’entre eux ont déjà rencontré la production», précise la mairesse. Une maison serait même construite à proximité de la fameuse plage.

Depuis un an, l’administration municipale a déployé tous les efforts possibles afin que Forestville soit retenue par l’équipe de tournage. Selon la mairesse, l’accueil et la beauté des plages forestvilloises ont séduit les Américains qui envahiront Forestville jusqu’en septembre prochain. «Ce sera un véritable tsunami, on nous a prévenus d’être prêts, ajoute Marc Pigeon. C’est certain que cela va chambouler un peu les habitudes et le quotidien des gens de la place mais c’est une opportunité exceptionnelle pour Forestville». Fort heureusement, la saison de camping n’est pas totalement compromise pour les villégiateurs et habitués du camping de la Baie-Verte, qui ont obtenu le feu vert pour s’installer jusqu’au 31 juillet prochain.

«Des téléspectateurs de partout dans le monde verront la beauté et la pureté de nos plages», précise Marc Pigeon, le véritable instigateur du dénouement positif de ce projet qui fait l’objet de rumeurs de toutes sortes depuis quelques semaines déjà.