Le Triathlon de Port-Cartier innove encore et toujours!

Le Triathlon de Port-Cartier innove encore et toujours!

La mère et le père du Triathlon de Port-Cartier, Murielle Pitre et Christian Lepage, entourent M. Alexandre Cauchon d'ArcelorMittal, partenaire de premier plan depuis 15 ans. Derrière eux, les nouvelles couleurs de l'événement qui en sera à une 25e édition le 17 juin prochain.

Une idée de Christian Lepage un dimanche de 1992 se répètera pour une 25e année le 17 juin prochain dans la municipalité du 50e parallèle. Le Triathlon de Port-Cartier a plus que pris de l’ampleur au fil du temps. Il a laissé sa trace, il a vu émerger des champions; bref, il ne s’est jamais essoufflé! Une 25e édition qui se souligne par une nouvelle couleur, un désir d’innover encore!

Tout en sport, tout en émotions, tout en dépassement de soi, c’est ça le Triathlon de Port-Cartier. Ce sont les premiers battements de bras dans l’eau, les coups de pédales, les enjambées de ses athlètes qui ont émergé; les Charles Paquet, Claudelle Dumas, Audrey Lachapelle, Diane Roux et bien d’autres!

25 ans plus tard, l’événement est toujours là. «On est loin d’être essoufflé. On est bien entouré et on continue d’innover», a laissé savoir la mère du Triathlon de Port-Cartier, la présidente de son comité organisateur, Murielle Pitre.

Nouvelle image

Cette 25e édition, ça se souligne par une nouvelle image, une image qui reflète un caractère majeur, avec une signature distinctive des trois sports du triathlon; la vague pour la natation, la chaîne pour le vélo et la semelle du soulier pour la course à pied.

L’organisation y va aussi d’inscriptions en ligne, processus qui s’ouvrira la semaine prochaine. L’édition 2017, c’est aussi l’ajout du duathlon pour les jeunes et un retour à l’ancien parcours, celui où coureurs et cyclistes emprunteront le boulevard des Îles. «On rassemble tout le monde», a souligné le père du Triathlon de Port-Cartier, Christian Lepage.

Au tour à Brault   

Le Triathlon de Port-Cartier a vu les Jean-Luc Brassard, Myriam Bédard, Gaétan Boucher et d’autres Olympiens se voir confier la présidence d’honneur au fil des éditions. Pour 2017, l’olympisme demeure, avec une triathlonienne, récemment retraitée, Sarah-Anne Brault, participante au rendez-vous de Rio 2016.