Les travailleurs d’IOC votent en faveur d’un mandat de grève

Les travailleurs d’IOC votent en faveur d’un mandat de grève

Crédit photo : archives

Les 300 travailleurs syndiqués de la Compagnie minière IOC à Sept-Îles se sont prononcés en faveur d’un mandat de grève dans une proportion de 99,2%.

Les travailleurs ont voté lors d’assemblées tenues mercredi et jeudi. Ils emboîtent ainsi le pas de leurs collègues du Labrador, qui ont fait de même en début de semaine dans une proportion de 99,6%.

Les négociations entre l’employeur et le syndicat sont rompues depuis samedi. Le litige concerne notamment le régime de retraite pour les nouveaux travailleurs. Le syndicat affirme que la compagnie veut leur imposer des cotisations déterminées, en plus de leur donner accès à la pleine pension uniquement à l’âge de 52 ans. Les anciens travailleurs y ont droit après 30 ans de service.

«On n’endossera pas deux catégories de conditions de travail et la création de pauvreté dans la communauté», a commenté Dany Maltais, porte-parole du syndicat des Métallos.

Dans le cadre des changements technologiques planifiées par la minière, le syndicat souhaite par ailleurs que les nouveaux employés embauchés dans ce contexte fassent partie de l’accréditation syndicale.