Sept-Îles: Steve Guillemette et Wayne Malouin se présentent comme candidat

Sept-Îles: Steve Guillemette et Wayne Malouin se présentent comme candidat

Steve Guillemette

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Deux nouveaux venus présentent leur candidature à un poste de conseiller à l’Hôtel de Ville de Sept-Îles. L’entrepreneur Steve Guillemette et le vice-président du Vieux-Quai en Fête, Wayne Malouin sont candidat dans le quartier Marie-Immaculée et au parc Ferland, respectivement.

Président du Groupe G7, Steve Guillemette considère que «notre ville est stagnante». Celui qui se considère comme un entrepreneur «qui réussit bien» et «un gars de développement» souhaite se faire élire parce qu’il «faut se prendre en main et changer nos manières de voir l’avenir».

Habitant le quartier Marie-Immaculée, Steve Guillemette affirme qu’il ne se présente pas en opposition au conseiller sortant Denis Miousse. «Peut-être que M. Miousse après quelques mandats, il est d’une autre génération. On voit peut-être les choses de façon différente. Mais je ne dis pas qu’il a fait du mauvais travail», affirme le candidat.

Guillemette s’est impliqué au cours des dernières années dans le débat public, notamment concernant Mine Arnaud et des différents comités de relance économique.

Wayne Malouin

Wayne Malouin, candidat au parc Ferland

La conseillère sortante Guylaine Lejeune fera face à un adversaire dans le parc Ferland. Wayne Malouin se présente pour apporter une vision «plus jeune» et plus «entrepreneuriale» au conseil de ville.

Vice-président du Vieux-Quai en Fête et tête d’affiche à Sept-Îles et Port-Cartier du présent Défi Têtes à prix de l’Association du cancer de l’Est du Québec, Wayne Malouin se présente pour «donner un peu plus de jeunesse, plus de dynamisme, à la Ville de Sept-Îles».

Le candidat souhaite aussi apporter une «vision de développement économique» parce qu’il trouve que «présentement, ça ne bouge pas ben ben». Résident du secteur Ferland, Wayne Malouin «souhaite une excellente campagne» à Guylaine Lejeune. «Je me présente dans le district pour une raison purement politique et non personnelle», a-t-il affirmé.

Avec Martin Bélanger