Rétro 2017 – Top 5 événements culturels marquants

Rétro 2017 – Top 5 événements culturels marquants

Premier bloc de tournage de Kuessipan

Crédit photo : Laurent Guérin

L’offre culturelle s’est faite abondante en 2017. J’ai eu la chance de participer à de nombreux événements autant à titre personnel qu’à titre de journaliste culturel. Je vous présente aujourd’hui les 5 événements culturels que je considère comme les plus marquants de cette année foisonnante. Bien sûr, cette liste est plus que subjective.

1. Premier bloc de tournage de Kuessipan

Réalisé par Myriam Verreaut, ce film est inspiré du recueil de Naomi Fontaine «Kuessipan». Si j’ai décidé d’intégrer ce premier bloc de tournage à ma liste des événements culturels marquants, c’est surtout pour le fait qu’il n’est pas fréquent, même plutôt rare, de voir une aussi imposante équipe de production en action sur la Côte-Nord. De plus, je considère pertinent qu’on présente enfin  une vision plus intimiste de la vie au sein d’une communauté innue au grand écran.

2. La mécanique du cœur de Tam ti delam 

La mécanique du cœur de Tam ti delam (Photo : Julien Choquette)

Chaque année, l’équipe de l’ensemble folklorique Tam ti delam arrive à se démarquer du lot par la présentation d’un spectacle de fin d’année de haut calibre. Présenté en mai 2017, «La mécanique du cœur» n’y fait vraiment pas exception.  Riche en émotion, l’histoire de ce jeune homme qui naît le jour le plus froid du monde avec un cœur glacé m’a véritablement plu. À cela s’est ajoutée la qualité de toutes les chorégraphies proposées. Elles constituent un pertinent voyage autour du globe à travers la danse

 

 

 

3. Lancement d’album Carolyne Jomphe 

Lancement d’album Carolyne Jomphe (Photo : Courtoisie)

Très attachée à la Côte-Nord, Carolyne Jomphe était visiblement heureuse de revenir dans sa région natale pour lancer un album dans lequel elle rend hommage aux grandes chansons françaises qui l’ont bercé durant son enfance. Lorsque je l’ai vue au Centre des congrès de Sept-Îles, je peux vous assurer qu’elle était littéralement en feu. La puissance remarquable de sa voix et sa justesse font en sorte qu’elle est définitivement une interprète d’exception. Je suis convaincu que le meilleur reste encore à venir pour  elle.

 

 

 

4. J’aime Hydro 

J’aime Hydro (Photo : Porte-Parole – Sylvie-Ann Paré)

En raison de son caractère unique, je m’en serais voulu de ne pas faire mention de «J’aime Hydro!». Cette enquête citoyenne menée par la comédienne Christine Beaulieu autour du rapport que les gens entretiennent à l’endroit d’Hydro-Québec est tout à fait légitime. Ce qui en ressort sur scène est fort convaincant et réussi. Un spectacle de 3h30 qui ne comporte aucune longueur. Il est aussi important de souligner le travail de son partenaire de scène, Mathieu Gosselin, qui se glisse dans la peau d’une trentaine de personnages. Plusieurs sont des personnalités connues de la Côte-Nord.

 

 

 

5. Festival Innu Nikamu 

5- Festival Innu Nikamu (Photo : Archives – Le Nord-Côtier)

J’ai longtemps hésité avant d’inclure le Festival Innu Nikamu à ce top 5. Cependant, je ne peux pas faire autrement puisque c’est pour moi un plaisir renouvelé d’y être année après année à titre de journaliste culturel. En toute sincérité, je n’ai même pas l’impression de travailler. Même si la plus récente édition n’est pas marquée par un record d’assistance, il n’en demeure pas moins que ce rassemblement autour de la musique autochtone  constitue un incontournable. Je tenais à souligner le colossal travail effectué par cette équipe réduite.   

 

 

 

Mention spéciale

  • Encore une fois si vous permettez du Théâtre Jean Duceppe (Pièce de Michel Tremblay mettant en vedette Guylaine Tremblay et Henri Chassé)
  • Scrooge… Un chant de Noël du Théâtre musical du Masque d’Or
  • Concert de Noël de Marie-Denise Pelletier à l’église Marie-Immaculée (avec la participation de l’ensemble vocal Chœur en sol)