Rétro 2017 – Port-Cartier – Janvier/Février/Mars

Rétro 2017 – Port-Cartier – Janvier/Février/Mars

Port-Cartier a son McDonald's.

Crédit photo : Courtoisie

Voici ce qui a fait les manchettes à Port-Cartier en 2017. Débutons avec les trois premiers mois; janvier, février et mars.    

JANVIER

McDonald’s s’amène

Le restaurant McDonald’s de Port-Cartier a ouvert ses portes en début d’année au grand plaisir des Portcartois qui attendaient la venue de cette franchise dans leur ville depuis de nombreuses années. Environ 45 emplois à temps plein et à temps partiel seront créés. Le restaurant est la propriété de Mathieu Bourassa qui possède deux autres franchises à Sept-Îles, incluant le comptoir du magasin Walmart. La venue du McDo a été rendue possible par le développement commercial lancé par Sobey’s Québec, bannière opérée par Alimentation coop IGA de Port-Cartier, au coin de la route 138 et de la rue Shelter Bay.

La Ville autorisée à faire de l’enrochement 

La Ville autorisée à faire de l’enrochement. (Photo : Robin Boucher)

Après avoir constaté les dégâts engendrés par les tempêtes du 30 décembre et du 4 janvier à la plage McCormick de Port-Cartier, les ministres Pierre Arcand et Martin Coiteux, ainsi que la direction régionale de la sécurité civile ont donné l’autorisation à la ville d’y mener des travaux d’enrochement, même si cette technique n’est plus dans les bonnes grâces des autorités. Le secteur de 200 m de longueur a une fois de plus été fortement grugé par la mer.

 

 

 

ArcelorMittal investira 500M$ sur la Côte-Nord

ArcelorMittal investira 500 millions $ sur la Côte-Nord grâce à l’octroi par Québec d’un «rabais d’électricité». L’entente a été conclue le 19 janvier, lors d’une rencontre entre le premier ministre Philippe Couillard et le PDG du sidérurgiste indien, Lakshmi Mittal, en marge du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Les investissements de la minière, qui possède des installations à Fermont et Port-Cartier, permettront d’accroître la productivité de la mine de Fire Lake de 7,5 à 15 millions de tonnes par année ce qui devait amener la création de 40 à 50 emplois pour 2017.

Nouveau contrat de travail à la Villa

Les travailleuses de la résidence privée pour personnes âgées Villa Port-Cartier ont conclu un nouveau contrat de travail qui leur accorde un «rattrapage rapide» du tiers de leur salaire et leur fait franchir le cap des 15$ l’heure. Les dix travailleuses, représentées par le Syndicat des Métallos, touchent une hausse de salaire de 11,34$ à 15,19$ l’heure, applicable rétroactivement à octobre 2016.

FÉVRIER

Enquête demandée sur Laurence Méthot

Le 10 février, quatre conseillers politiques du gouvernement Couillard ont été visés par une demande d’enquête sur l’embauche, par le Parti libéral du Québec, d’ex-candidats à titre d’attachés politiques régionaux. La demande avait été soumise par la députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier.

La députée estimait que l’ex-mairesse de Port-Cartier avait commis des manquements aux articles 15, 16 et 36 du Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale.

Un vin et fromage réussi 

Un vin et fromage réussi pour la Maison de la Famille. (Photo : Courtoisie)

Grâce à la participation de 230 convives, la Maison de la Famille de Port-Cartier a récolté environ 36 000$ lors de la 5e édition de sa Soirée Vins et fromages qui s’est tenue le 18 février à l’agora du complexe récréatif et culturel de la municipalité. Un résultat nettement au-dessus des attentes de son comité organisateur, ce qui l’incite grandement à récidiver en 2018.

 

 

 

 

Une première politique des aînés

La Ville de Port-Cartier a levé le voile sur sa première Politique des aînés. Le document qui s’articule notamment autour d’un plan d’action construit selon sept orientations a été présenté à la population alors que celle-ci a été partie prenante du processus amorcé deux ans auparavant. Ainsi, l’habitation, la mobilité, la communication, les saines habitudes de vie, l’esprit de communauté, la valorisation et la sécurité sont les grands axes du plan d’action 2017-2021. Chacun présente des objectifs bien définis et une série d’actions concrètes, «collées aux préoccupations du milieu».

MARS

La Fondation Lady Era voit le jour

Portant le nom d’un bateau minéralier qui s’est échoué près du rivage à Port-Cartier le 1er décembre 1977, la fondation pour la santé, Le Lady Era, verra à offrir une aide ponctuelle aux personnes dans le besoin. Sans être rattachée au centre hospitalier de Port-Cartier, elle se souciera d’agir en harmonie avec les valeurs du milieu de la santé. Initiée par Alain Bourassa et Nancy Charest, les deux propriétaires du Club de boxe Le Lady Era, la fondation du même nom a vu le jour afin d’amasser des fonds pour le centre hospitalier de Port-Cartier.

Inauguration de la station Shell 

Inauguration de la station Shell (Photo : Le Nord-Côtier)

La Coopérative alimentaire IGA de Port-Cartier a inauguré sa toute nouvelle station d’essence Shell et son dépanneur Boni-Soir. Les entités ont pignon sur rue dans le centre multiservice flambant neuf au coin de la route 138 et de la rue Shelter Bay qui abrite également le restaurant McDonald’s et le kiosque d’information touristique. La Ville de Port-Cartier a notamment offert un congé de taxes à l’entreprise pour favoriser le développement.

 

 

 

Mandat de grève chez ArcelorMittal

Dans une forte proportion, les quelque 2 000 travailleurs d’ArcelorMittal à Fermont et Port-Cartier ont voté en faveur d’un mandat de grève à déclencher au moment jugé opportun. Des assemblées ont eu lieu dans les cinq sections locales. Les résultats des scrutins secrets varient entre 99 % et 100%. Après 11 semaines de négociation entre les parties, les discussions porteraient toujours sur les aspects normatifs du contrat, selon ce que déplore le syndicat des Métallos.

Nouvelle présidente à la Chambre de commerce

Le 15 mars, le conseil d’administration de la Chambre de commerce de Port-Cartier a élu Chantale Dupuis à titre de nouvelle présidente. Malgré un contexte économique difficile, elle se dit prête à prendre le flambeau. Enseignante de métier, la nouvelle présidente a toujours baigné dans l’entrepreneuriat notamment grâce à son conjoint qui cumule vingt ans d’expérience en affaires. De son côté, elle opère depuis maintenant trois ans un salon d’esthétique à Port-Cartier.