Des retraités de Cliffs se feront entendre à Ottawa

Des retraités de Cliffs se feront entendre à Ottawa

Le représentant du comité des retraités de Cliffs, Gordon St-Gelais.

Crédit photo : courtoisie

Une quarantaine de retraités de Cliffs Natural Resources, leur conjointe et des travailleurs métallos de la Côte-Nord se rendront à Ottawa en autobus, lundi.

Le groupe partira de Sept-Îles pour aller appuyer le dépôt d’une pétition et d’un projet de loi demandant que les participants à un régime de retraite soient considérés comme des créanciers prioritaires en cas de faillite.

En raison de la faillite de Cliffs, ils sont environ 700 retraités septiliens à avoir vu leur pension amputée de 21% depuis plus d’un an. Leur assurance a aussi été retirée. La compagnie américaine s’est placée sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers en 2015 et elle a cessé de contribuer au fonds de pension. Il s’est retrouvé sous-financé d’environ 30M$.

La délégation assistera, mardi, au dépôt de la pétition et du projet de loi modifiant la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), ainsi que la Loi sur les faillites et l’insolvabilité (LFI) par la députée de Manicouagan, Marilène Gill.