Relais pour la vie Sept-Îles/Minganie : 150 602 $ amassés

Relais pour la vie Sept-Îles/Minganie : 150 602 $ amassés

Crédit photo : Geneviève Giroux

Pour sa 14 e édition le Relais pour la vie de Sept-Îles/Minganie, 35 équipes ont marché pour
recueillir des fonds pour lutter contre le cancer.

Ce sont 200 porteurs d’espoirs, survivants d’un cancer, qui se sont présenté à la piste Guillaume-Leblanc
vendredi dernier. Ils assistaient symboliquement au premier tour de marche de la soirée. Lorraine Dubuc-
Johnson, elle-même survivante, assistait à la soirée en tant que présidente d’honneur de l’événement.

En tout, 4 500 luminaires ont été vendus pendant les 12 heures de marche. Geneviève Giroux, présidente du
comité organisateur, tient à remercier ceux qui ont rendu possible la récolte de 150 602$.

«Le comité organisateur tient à remercier tous les commanditaires, les bénévoles, les marcheurs, les équipes ainsi que tous ceux qui ont donné généreusement afin d’atteindre ce montant. Grâce à vous tous, le froid fut oublié et
l’événement un grand succès! Nous en sommes très fiers.»

Sur les 35 groupes de marcheurs, l’équipe «Vents et Marées» a amassé à elle seule plus de 18 000$.

76 907$ à Port-Cartier

Par ailleurs, une centaine de personnes ont aussi marché pour la 11e édition du Relais pour la vie de Port-Cartier samedi dernier. Avec comme objectif d’amasser 50 000 $, la soirée a largement dépassé les attentes du comité organisateur. Johanne Guillemette, en tant que présidente du comité, rappelle que c’est encore plus que l’année dernière.

«Et là, on n’a pas encore fait le «mini-patte de l’espoir», qui permet habituellement d’aller chercher un bon 3 500 $», mentionne-t-elle.

Précisément, ce sont 104 marcheurs qui ont participé à l’évènement qui avait lieu au Complexe Récréatif et Culturel. Une cinquantaine de porteurs d’espoir, des survivants du cancer, ont aussi assisté à la soirée.

«Il faisait froid, mais les gens ont amené leur chaleur humaine. Le groupe En Barque nous a aussi réchauffés avec sa prestation».

À 4h du matin, les gens d’ArcelorMittal réservaient une belle surprise, raconte Mme Guillemette.

«Ils avaient leur party de fruits de mer samedi soir. Ils sont venus en taxi nous annoncer qu’ils nous donnaient 4 000 $» se réjouit-elle, satisfaite de la soirée.