La razzia de médailles se confirme

La razzia de médailles se confirme

L'équipe de badminton portant fièrement leurs médailles.

Crédit photo : Courtoisie

Les Jeux Autochtones de l’Amérique du Nord prenaient fin cette fin de semaine, avec la tenue des finales dans la plupart des disciplines sportives. Avec onze médailles assurées et une possibilité de quatorze, tous les yeux étaient rivés sur la délégation de raquettes issue de Uashat Mak Mani-Utenam qui a troqué, le temps d’une semaine, les couleurs du Club des Nomades pour celles des Portes de l’Est et du Nord (PEN).

Au total, sept médailles d’or, quatre médailles d’argent et une médaille de bronze auront été enfilées au cou des frappeurs de moineaux de Uashat Mak-Mani-Utenam. La récolte de douze médailles s’avère un véritable exploit, compte tenu du fait que les Jeux remettaient un total de 30 médailles en badminton et qu’une équipe avait la possibilité d’en obtenir seulement seize.

Nathaniel McKenzie en a réussi tout un, lui aussi, en réalisant une triple couronne grâce aux médailles d’or remportées dans les trois disciplines auxquelles il a participé.

En U-16, la catégorie simple masculine a été remportée par Nathaniel McKenzie face à son compatriote Yann Grégoire, qui lui est reparti avec l’argent. Du côté des femmes, Sydra Pilot Grégoire l’a emporté face à Andesha Michel St-Onge. En double masculin, autre victoire de Nathaniel McKenzie, cette fois-ci au côté de Yann Grégoire. Le double féminin a permis à Andesha Michel St-Onge et Sydra Pilote Grégoire de s’emparer de l’or. En mixte, un duel complètement PEN a vu Nathaniel McKenzie et Andsha Michel St-Onge s’imposer sur l’équipe de Yann Grégoire et Sydra Pilot Grégoire.

Chez les plus vieux, en U-19, Rorakwaie : shon myiow est monté sur la troisième marche du podium. En simple féminin, l’or est allé à Sabrina Ambroise et l’argent à Daphnée Vollant . Ces deux dernières ont ensuite fait équipe jusqu’au dernier match de la catégorie double féminin, au bout duquel elles se sont emparées de la médaille d’or.

«Je suis très fier d’eux. Ils et elles ont bien représenté leur communauté et l’équipe, et ce, tant au niveau de la performance qu’au niveau de l’attitude sur le terrain et en dehors du terrain», confie l’entraineur Alex Couture.

Autres résultats

En athlétisme, l’équipe PEN a réalisé une récolte de sept médailles. Malheureusement, aucun des athlètes de Uashat Mak Mani-Utenam (Sally Michel, Dan Grégoire, Yoan Grégoire, Byron Michel et Sébastien St-Onge) n’a réussi à s’imposer dans l’une ou l’autre des disciplines.

En SoftBall, que ce soit en U-16 Féminin (Audrey-Anne Vachon), U-16 Masculin (Joël Mckenzie, Jacob Jourdain, Nico Grégoire, William Ambroise, Jean-François Rock et Joseph-Lito Fontaine), ou même U-19 Masculin (Williamiss Ambroise, Yanrick Ambroise Martel, Scotty Grégoire et Réal Jr Jourdain), aucune équipe n’a réussi à engranger une seule victoire.

De leur côté, les équipes féminines de Volley-Ball U-16 (Ariane et Aryanouk Napess Michel, ainsi qu’Akane Mestokosho Paradis) et U-19 (Doreen Mckenzie) auront pu goûter à la victoire, sans toutefois pouvoir franchir les phases de groupe.

Au-delà du sport, il semble que les Jeux restent une expérience des plus enrichissantes, tant sur le plan sportif, qu’humain. «J’ai bien aimé l’ambiance là-bas. Le calibre est fort et c’était une belle occasion de s’améliorer et de développer un bel esprit d’équipe, malgré qu’on ne s’était jamais vu auparavant», indique Audrey-Anne Vachon.