Prospérité.Québec: Trois ambassadeurs pour développer l’entrepreneuriat

Prospérité.Québec: Trois ambassadeurs pour développer l’entrepreneuriat

Les ambassadeurs Alexandre Range, Vincent Range et Guylaine Quessy en compagnie du président du Conseil du patronat, Yves-Thomas Dorval.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) souhaite encourager la création de richesse, en plus de valoriser l’entrepreneuriat et l’innovation en lançant la campagne de mobilisation Prospérité.Québec. La présidente de SSynergica Électrique, Guylaine Quessy, et les propriétaires du Blanc Bistro, Alexandre et Vincent Range, agiront pour trois ans comme ambassadeurs dans la région.

Selon le Conseil du patronat, le Québec se situe en bas de la moyenne canadienne au chapitre du PIB par habitant (36 168$ contre 44 057$). Avec le vieillissement de la population, la dette élevée du gouvernement et une productivité plus faible, le président du CPQ, Yves-Thomas Dorval affirme qu’encourager l’entrepreneuriat et «donner le goût de la prospérité», afin d’augmenter le niveau de vie des Québécois.

Le rôle des frères Range et de Mme Quessy sera de sensibiliser la communauté d’affaires «aux vertus de la prospérité», valoriser l’entrepreneuriat et «encourager un dialogue social constructif autour des projets émergents». Guylaine Quessy a annoncé son intention de créer des emplois, malgré le contexte économique difficile. De leur côté, Alexandre et Vincent Range donneront des conférences auprès des jeunes pour témoigner de leur expérience de démarrage d’entreprise.

«Les deux entreprises ont été choisies pour porter le mouvement Prospérité.Québec sur la Côte-Nord. Pour voir qui on pourrait entraîner dans notre beau défi. Aller de l’avant avec d’autres entreprises», a expliqué Mme Quessy. Chacun des ambassadeurs devra mettre au défi des personnalités régionales pour qu’elles posent des gestes concrets en faveur de la prospérité.

Pour débuter son mandat, Guylaine Quessy a choisi Isabelle et Claude Dupuis de la Boutique Marie-Fleur de Port-Cartier et David Vaillancourt de Plomberie du Portage. Les frères Range ont pour leur part choisi Martin Demassieux de Optik 360, le directeur général associé chez Olivier Ford, Steven Samson, et Daniel Arsenault de Zone Vélo ski.

Redonner les lettres de noblesse

«Ensemble, on va voir qu’est-ce qu’on pourrait faire pour créer une prospérité encore plus grande sur la Côte-Nord», a expliqué Mme Quessy. «Nous, ce qu’on a offrir pour la prospérité, c’est vraiment notre expérience de démarrage», a mentionné Alexandre Range. Il compte encourager l’entrepreneuriat et faire en sorte que «ce beau modèle de carrière là ait ses lettres de noblesse, la qualité qu’elle mérite». Vincent Range explique que lui et son frère ont eu la piqure pour les affaires très jeunes et compte partager cette passion lors des conférences.

«Je pense que la fibre entrepreneuriale commence très jeune. Et souvent, les gens qui réussissent à créer quelque chose par rapport à leurs idées, c’est parce qu’ils ont eu la chance de se faire raconter l’histoire des autres. Être capable de partager, de notre part, l’ouverture de notre restaurant, les hauts et les bas de ce qu’on vit, les erreurs qu’on a faites et qu’on ne refera plus, c’est vraiment ce qu’on veut partager», a-t-il expliqué.