«Portrait de votre enfant»: Un outil de transition scolaire «fiable» et “pertinent”

«Portrait de votre enfant»: Un outil de transition scolaire «fiable» et “pertinent”

Le conseiller en évaluation santé communautaire Bastien Beauchesne est accompagné des représentants de ce sous-comité d’Ensemble pour un bon départ, qui a vu à l’élaboration et à l’évaluation de «Portrait de votre enfant».

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Initié par le Regroupement «Ensemble pour un bon départ» et ses partenaires en 2015, l’outil «Portrait de votre enfant» a fait l’objet d’un rigoureux processus d’évaluation.  Les résultats permettent de conclure à sa fiabilité. De manière concrète, il facilite la transition de l’enfant d’un CPE, ou de la maison, vers la maternelle. 

Auparavant conseillère pédagogique à la Commission scolaire du Fer, Kathleen Boulianne, a fait partie du comité qui a vu à l’élaboration de «Portrait de votre enfant».«On s’est inspiré de ce qui se faisait ailleurs. On a voulu adapter ce portrait à la réalité de notre région. Je constate qu’il donne lieu à une concertation en milieu scolaire pour déterminer les services nécessaires à offrir aux élèves. Cet outil est autant apprécié par les parents que par les enseignants», avance celle qui est aujourd’hui directrice de l’École Maisonneuve.

La mise en place de cet outil de transition a représenté une somme colossale de travail pour les membres de ce sous-comité formé de la Commission scolaire du Fer, le Centre de santé et de services sociaux de Sept-Îles (CSSS), les Centres de la petite enfance Sous le bon toit et Nid d’hirondelle, la Commission scolaire Eastern Shores et la coordination d’Ensemble pour un bon départ, le regroupement local d’Avenir d’enfants.

Une analyse exhaustive

Un processus tout aussi rigoureux a été suivi pour en arriver à l’évaluation de «Portrait de votre enfant», dont les résultats ont été dévoilés le 4 octobre, à la Maison des organismes communautaires de Sept-Îles. «On a eu à se réunir à plusieurs reprises. L’analyse des résultats obtenus s’est faite plus complexe que nous l’aurions cru. C’est à ce moment qu’on a décidé de recourir aux services de Bastien Beauchesne. Son aide nous a été d’un précieux secours», a indiqué Caroline Dignard, du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Côte-Nord.

Présent sur place, M. Beauchesne est venu confirmer les bienfaits de cet outil mis en place par Ensemble pour un bon départ. «Ça facilite la circulation de l’information entre les divers intervenants. Ça permet la mise en place de mesures adéquates dans le milieu scolaire. Il en découle plusieurs effets qui n’étaient pas recherchés à la base. On constate, entre autres, que les parents ont une meilleure compréhension de ce qu’implique la rentrée scolaire de leur enfant et qu’ils sont plus rassurés, grâce à ce suivi qui a été mis en place», soulève-t-il.

Même si ce type d’outil est assez répandu au Québec, ce conseiller en évaluation santé communautaire reconnaît qu’il s’agit de l’un des plus complets qu’il a vu à ce jour. «Il est peu courant que plusieurs partenaires s’unissent pour mettre en place un tel outil. Ils l’ont adapté à leur milieu. Ce portrait devient une réelle occasion de partage de l’information, renchérit-il. De plus, il est accessible et facile d’utilisation.»

Un rayonnement assuré

Ce sous-comité relevant d’Ensemble pour un bon départ entend bien faire en sorte que l’outil de transition vers le milieu scolaire puisse être utilisé ailleurs au Québec. Des efforts continueront d’être investis pour en faire sa promotion. «On le fait déjà circuler. On souhaite qu’il rayonne davantage. En juin dernier, on l’a même présenté devant 240 personnes du regroupement Avenir d’enfants et il a suscité beaucoup d’intérêt», conclut Mme Dignard.