Port-Cartier: Alain Thibault remporte son pari

Port-Cartier: Alain Thibault remporte son pari

On aurait pu entendre voler une mouche lorsque plusieurs résultats sont entrés coup sur coup.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Les électeurs de Port-Cartier ont voté pour du changement à la tête de la municipalité. Si quatre des six candidats indépendants ayant appuyé la mairesse sortante Violaine Doyle siégeront au conseil de ville, c’est Alain Thibault qui occupera le siège du maire au terme d’une longue soirée électorale à attendre les résultats du scrutin.

Alain Thibault l’a emporté avec 58% des voix (1 506 votes) contre 42% pour Mme Doyle (1 098 votes) qui quitte le conseil après un mandat à la tête de la municipalité. M. Thibault aura mené dans les votes tout au long de la soirée, confirmant sa victoire avec une boîte de scrutin à dépouiller.

Après avoir occupé le siège numéro 6 durant huit ans à défendre les enjeux du secteur Pentecôte, Alain Thibault aura réussi son pari de représenter tous les Portcartois «peu importe leur classe sociale». Le candidat risquait de perdre son rôle d’élu en quittant son siège de conseiller pour convoiter celui de la mairie. «Si je perdais, c’était fini, je retournais à la maison. Au lieu de frapper un coup sûr comme conseiller, j’ai décidé le coup de circuit», a expliqué M. Thibault après son élection.

«J’étais très confiant. J’ai fait une bonne campagne, beaucoup de terrain. Je suis content. Ça vient couronner tout ça (…) C’est là que le travail commence», a réagi le nouveau maire. Semblant faire référence à la mairesse sortante, Violaine Doyle, qui s’est entourée de candidats indépendants pour faire campagne, Alain Thibault a affirmé qu’il s’agissait d’une «victoire d’équipe». «Moi, mon équipe c’est tous les citoyens de Port-Cartier qui ont cru en moi et qui ont eu confiance en moi», a-t-il expliqué.

Fébrilité

Alors que les résultats ont mis du temps à entrer, Alain Thibault dit s’être senti «fébrile» tout au long de la soirée. «On avait hâte d’avoir les résultats. Je travaille depuis le mois de juillet là-dessus et ma conjointe m’a accompagné là-dedans», a mentionné le nouveau maire.

Alain Thibault a obtenu un fort appui des résidents du secteur Pentecôte. Les résultats des bureaux de scrutin 18 et 19, provenant du village fusionné, ont donné 188 voix au candidat contre seulement 16 pour Violaine Doyle. «C’est bien sûr que ça ne m’a pas nui. Les gens voyaient une opportunité d’élire un maire qui vient de leur coin et je pense qu’ils ont saisi l’opportunité», a affirmé M. Thibault.

Violaine Doyle a félicité le nouveau conseil élu. «Je suis vraiment déçue. Je suis très contente du travail que j’ai fait durant les quatre dernières années, mais malheureusement la population a décidé que ce n’était pas un bon mandat et a donné une chance à M. Thibault. Je souhaite les meilleures chances au conseil. Ce sera tout un défi de continuer», a-t-elle réagi au terme de la soirée.

Le taux de participation a été de 52,3%. En 2013, Violaine Doyle l’avait emporté avec 416 voix de plus que Laurence Méthot, mairesse de 2006 à 2013. Le taux de participation avait alors été de 49,7%.

Longue soirée

Les citoyens et candidats réunis à la salle du conseil de l’Hôtel de Ville ont conversé calmement pour une grande partie de la soirée, pendant que les résultats du scrutin entraient au compte-goutte. Tout un contraste plus tard dans la soirée, alors qu’on aurait pu entendre une mouche voler durant que les résultats de plusieurs bureaux de vote ont été dévoilés coup sur coup vers 23h30.

C’est finalement aux alentours de minuit que les données de la dernière boîte de scrutin ont été dévoilées, sortant la foule de son mutisme. Les poignées de main ont été brèves, mais chaleureuses, les candidats et citoyens quittant rapidement l’endroit après une longue soirée électorale.

La grogne se faisait sentir sur les réseaux sociaux, les électeurs attendant impatiemment des résultats, alors que les maires des différentes villes du Québec étaient régulièrement déclarés vainqueurs. Arrivé en début de soirée, Alain Thibault a suivi calmement les résultats sur l’écran projecteur et son téléphone portable. La mairesse sortante, Violaine Doyle, est quant à elle arrivée plus tard dans la soirée pour assister au dévoilement des derniers résultats et serrer quelques mains, dont celles du nouveau maire. La soirée avait été encore plus longue en 2013, les résultats finaux étant dévoilés au beau milieu de la nuit.