Plus de 300 participants au Demi-marathon Rosaire-Roy

Plus de 300 participants au Demi-marathon Rosaire-Roy

La température était clémente pour les coureurs en cette fin d’été.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Les amateurs de course se sont délié les jambes pour une dernière fois lors d’un événement officiel dans la région, samedi, dans le cadre de la 24e édition du Demi-marathon Rosaire-Roy. L’événement est encore plus familial avec l’ajout d’une distance pour les moins de 9 ans.

En tout, 317 personnes ont couru ou marché sur le circuit fermé du boulevard des Îles. «C’est une très belle participation. On avait la température de notre côté. Un petit vent qui favorisait les coureurs. C’est une réussite totale», a mentionné le président de l’événement, Sylvio Barriault.

Le Demi-marathon de Port-Cartier se démarque des autres événements de course de la région par le fait que les coureurs performent sur un circuit fermé. «Je pense que c’est un défi à chaque année pour ceux qui ne l’ont jamais fait de relever ce défi-là», affirme M. Barriault.

Déjà familial, l’événement s’est ouvert encore plus à la jeunesse avec l’ajout d’une course de 500 m destinée aux jeunes de moins de 9 ans. Cette distance s’ajoute au 1 km qui avait fait son apparition l’an dernier. Sylvio Barriault assure que cette formule reviendra, alors que 51 petits coureurs de 9 ans et moins ont participé à l’une de ces deux courses.

Sur la plus haute marche du podium

Parlant de la jeunesse, les écoles Mère-d’Youville et Saint-Alexandre se partagent cette année la bannière de la participation avec 20 jeunes chacun. Du côté des plus vieux, Stéphan Michaud a remporté le demi-marathon (21,1 km) avec un temps de 1 heure 25 minutes chez les hommes. La palme chez les dames est revenue à Karine Pelletier avec un temps de 1 heure 40 minutes. Pour ce qui est du 10 km, François Garneau a été le plus rapide chez les hommes, alors que Ève Fournel l’a remporté chez les dames.

À l’an prochain!

La 25e édition du Demi-marathon Rosaire-Roy aura lieu le 9 septembre 2017. «Vous pouvez être assuré que ça va être une édition spéciale», a averti Sylvio Barriault en vue de cet anniversaire.