Un party du Nouvel An avec Denis Lepage

Un party du Nouvel An avec Denis Lepage

Denis Lepage viendra défoncer l’année au Centre des congrès de Sept-Îles, le 31 décembre.

Crédit photo : Courtoisie

Loin d’en être à sa première visite à Sept-Îles, Denis Lepage viendra défoncer l’année au Centre des congrès de Sept-Îles, le 31 décembre. Reconnu surtout comme artiste country, il s’engage à offrir une prestation qui mettra de l’avant plusieurs styles musicaux. Un rendez-vous musical qu’il promet avant tout festif.

À la suite d’un repas servi aux convives de ce party du Nouvel An, Denis Lepage entend interpréter des chansons qui se prêtent bien à la danse en ligne. «Je vais y aller selon le «feeling» des gens. Je vais faire du populaire, du country et du rétro. Je vais y glisser aussi certaines de mes chansons», a précisé celui qui prévoit changer quelque peu son répertoire en optant pour des chansons à répondre avant le décompte de minuit.

Loin d’être une nouvelle approche, l’artiste nord-côtier ratisse beaucoup plus large que le country lorsqu’il se produit en spectacle. «C’est dans un contexte comme celui-là que les gens se rendent compte que mon répertoire est varié. J’aime faire bouger les gens», enchaîne-t-il «Le country n’est pas seulement composé de chansons qui font pleurer, contrairement à la croyance populaire.»

Le refus des étiquettes

Animé par l’envie de briser des barrières, il cherche constamment à se renouveler. «Quand je compose, je le fais dans mon style. Je peux faire autant une chanson plus braillarde qu’une autre qui fait bouger. J’aime ces contrastes», soutient-il. «J’essaie de mettre du positif dans ce que je fais. Même quand je parle d’une séparation, j’arrive à en tirer du positif. J’y vais surtout avec des expériences de vie.»

Son cinquième album  «Garçon», composé de huit chansons dont il a signé parole et musique, en est un parfait exemple. «Je fais un album surtout pour avoir du plaisir. Je ne veux pas que ce soit trop sentimental. Je veux m’éloigner de la monotonie», indique-t-il. «Quand je reprends des chansons, je leur donne une nouvelle couleur. Je les adapte à mon style. C’est rarement authentique à l’original.»

Les billets pour assister à ce party du Nouvel An au Centre des congrès de Sept-Îles sont en vente au coût de 30$, à la Tabagie Gamache et auprès de Ginette Quessy, par téléphone au 418 968-6218. La soirée débutera à 19h30 par le service d’un repas traditionnel.