Oser l’innovation au cœur de ses stratégies

Oser l’innovation au cœur de ses stratégies

Les membres du comité organisateur du forum sur la Côte-Nord : Yves Pothier, Julie Paquin, Dominique Girard, Véronik Perreault, Paul Lavoie, Luc Faucher et Aurimar Yajure. (Absent sur la photo : Jean Pierre Landais, Francis Gosselin et Josée Parisé)

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Pendant que la Côte-Nord subit les contrecoups d’un marché au ralenti, le temps est à l’innovation, croient plusieurs. Zoom sur le Forum stratégie innovation, qui a pris place au Cégep de Sept-Îles, jeudi.

Frédérick Tétreault, collaboration spéciale

«Notre but c’est d’animer l’innovation, de la stimuler et de l’encourager en créant un espace de soutien à l’innovation», explique la présidente de l’entreprise Pro Gestion et créatrice du forum, Julie Paquin. En effet, le gymnase du collège s’est transformé en véritable laboratoire sur l’innovation avec d’une part une salle de conférence et de l’autre, un parcours de kiosques où s’alignaient 17 ressources d’appui à l’innovation, dont Développement économique Sept-Îles, l’École de technologie supérieure et Emploi-Québec.

Ce sont donc plus d’une cinquantaine de représentants issus de la petite, moyenne et grande entreprise de la région qui ont acheté un billet afin d’assister à la deuxième édition du forum. Animé par Francis Gosselin, l’évènement permettait aux entrepreneurs locaux de s’imprégner du savoir-faire de dix conférenciers passionnés par le concept d’innovation.

C’est le journaliste au journal Les Affaires, René Vézina, qui a ouvert le bal en matinée avec la présentation de la conférence «l’innovation, c’est d’abord dans la tête». Se sont ensuite enchainés sur la scène les experts qui ont exposé à leur manière le lien inhérent existant entre les différentes facettes de l’innovation (culture, marketing, financement et vente) et l’objectif commun de prospérité économique.

En fin de journée, un panel d’entrepreneurs formé de l’Aluminerie Alouette, Optik 360, Grenier Boréal et la microbrasserie St-Pancrace est monté sur scène afin de partager avec ses confrères la façon dont ils font vivre l’innovation dans leurs entreprises respectives de manière à demeurer des leaders de leur marché.

Le directeur général du créneau en ingénierie des procédés industriels miniers et métallurgiques (IPIMM) et instigateur de la venue du forum en territoire Nord-Côtier, Yves Potier, pose un constat quant à l’attitude à adopter en période de récession. «Les entreprises qui se sortent le mieux d’une situation difficile sont celles qui développent une culture d’innovation, qui sont capables de faire preuve de résilience en s’adaptant aux nouvelles conditions. Quand l’économie va mal, si tu fais rien, tu vas perdre. Tandis que si tu as une culture qui innove, tu vas te demander, qu’est-ce que je fais? Comment je me transforme?», dit-il.

Ce message de résilience et d’adaptation était le leitmotiv de l’organisation qui constate une belle représentation du milieu des PME. Pour eux, cela démontre que l’innovation est un réel enjeu de survie et de prospérité pour les entreprises de toute taille déjà implantées ou à venir.

Le forum se déplacera du côté de Laval le 27 avril afin d’inspirer d’autres entreprises québécoises à chercher une façon de se renouveler. Cette fois-ci, ce sera le dragon Alexandre Taillefer qui aura le mandat d’animer la conférence d’ouverture.