Un nouveau président à la tête d’Alouette

Un nouveau président à la tête d’Alouette

Le nouveau président et chef de la direction à l’aluminerie Alouette.

Crédit photo : Aluminerie Alouette

Après quatre ans de service, Claude Boulanger a annoncé qu’il prendra sa retraite le 1er septembre prochain. Son remplaçant est actuellement directeur technique et des opérations d’une mine d’ArcelorMittal en Ukraine. Il entrera en fonction le 30 avril.

Claude Boulanger a œuvré près de 30 ans dans le domaine de l’aluminium. Il a travaillé dans les pâtes et papiers en Mauricie à ses débuts. Il a œuvré 14 ans à l’aluminerie de Bécancour, pour ensuite en démarrer une en Afrique du Sud. Il terminera ainsi son parcours à Sept-Îles et se dit fier de son aventure chez Alouette.

«J’ai eu la chance de coopérer avec une équipe d’employés engagés au sein d’une communauté accueillante et dynamique. Ce lien qui unit l’entreprise et son milieu est d’ailleurs exceptionnel», mentionne celui qui aura été président et chef de la direction chez Alouette pendant quatre ans.

Par voie de communiqué, l’aluminerie et ses partenaires ont tenu à souligner l’apport de M. Boulanger et à le remercier pour son impact positif sur les résultats de l’organisation. Ils ont annoncé la nomination de Patrice L’Huilier pour lui succéder.

«Fort d’une vaste expérience internationale de plus de 20 ans dans le domaine de l’aluminium et des mines, les connaissances de M. L’Huilier constitueront un atout majeur pour Aluminerie Alouette qui se doit de demeurer à l’avant-plan en matière d’innovation et d’amélioration», peut-on y lire.

Patrice L’Huilier se dit quant à lui impatient de débuter dans ses nouvelles fonctions.

«C’est avec énergie que je collaborerai avec les employés, les partenaires et la communauté de l’entreprise pour que celle-ci poursuive sa progression. J’anticipe avec enthousiasme la découverte de ma nouvelle terre d’accueil nord-côtière».