Mauvaise météo en ville, mais excellente pour le ski

Mauvaise météo en ville, mais excellente pour le ski

Crédit photo : Facebook - Station récréotouristique Gallix

Écoles fermées, circulation interdite aux véhicules lourds sur la 138 hier soir, la saison hivernale semble vouloir s’inspirer de celle passée. Environnement Canada n’annonce rien de majeur pour les prochains jours toutefois. Du côté de la station récréotouristique Gallix, on a devancé l’ouverture officielle à samedi prochain.

L’hiver s’installe de façon progressive dans la région. La tempête de neige se sera transformée en pluie, puis en soleil dans les dernières heures, nous offrant peut-être un avant-goût de la saison à venir, et des mauvais tours que cela peut jouer à certains. On nous confirme cependant, chez Environnement Canada, qu’il n’y a pas de grandes accumulations de neiges ou de conditions particulièrement mauvaises à venir dans les prochains jours.

Certains auraient pu craindre les impacts de la tempête, mais Michel Tardif, directeur des Travaux publics à la Ville de Sept-Îles confirme qu’il n’est rien arrivé de majeur hier. «Ce qui aurait pu être problématique, c’est que tous les facteurs climatiques aient été réunis». Il fait référence à la combinaison de quatre facteurs soit la force des vents, leur direction, une basse pression atmosphérique et une marée haute. «Quand ça arrive, ça donne un 30 décembre 2016», a-t-il dit.

Rappelons que le système du 30 décembre 2016 avait amené plusieurs dégâts dans la région, aux riverains entre autres. Les périodes à surveiller en ce sens vont être autour du 9 janvier 2018, selon M. Tardif

Des skieurs heureux

Les conditions météo auront fait des heureux par contre. En effet, à la station récréotouristique de Gallix, on ne pourrait espérer mieux. «Quand il pleut en ville, il neige ici à la station. On a donc reçu 32 cm cette nuit»,  a mentionné Alexandre Verret, qui en est à sa première année comme directeur de la station.

La station va même jusqu’à devancer son ouverture officielle à samedi le 9 décembre prochain.

«Et ça, c’est parce qu’on a déjà 99 cm d’accumulés à la station. À pareille date l’an passé on était au tiers de ça», a souligné M. Verret.

Une nouveauté cette année, le secteur hors-piste pourrait être ouvert pendant toute la saison. « Des conditions naturelles à 100%, mais c’est un secteur classé pour expert» a-t-il précisé.