Marie-Denise Pelletier se plonge dans l’esprit des Fêtes

Marie-Denise Pelletier se plonge dans l’esprit des Fêtes

À l’approche de Noël, Marie-Denise Pelletier aime bien mettre la table en musique et faire en sorte que les gens s’imprègnent de l’esprit des Fêtes.

Crédit photo : Jean-Charles Labarre

Accompagnée de l’ensemble vocal Chœur en sol de Sept-Îles pour six chansons, Marie-Denise Pelletier présentera un spectacle de Noël à l’église Marie-Immaculée, le 2 décembre. Même une douzaine d’années après le lancement de son album des Fêtes, elle revisite encore avec autant de plaisir ce répertoire qui lui remémore de très beaux souvenirs d’enfance.

Même si son album «Noël, parle-moi» remonte à 2005, Marie-Denise Pelletier ne se lasse visiblement pas d’interpréter ces chants de Noël, année après année. «Je me paye la traite. J’adore Noël. La musique demeure le meilleur moyen de mettre la table à cette fête. Les préparatifs étaient chez moi sacrés. Je trouve important de redonner un sens à cette fête. C’est un moment de réjouissance pour se retrouver avec ceux qu’on aime. Je me donne le mandat d’y préparer les gens. Je les mets dans l’esprit de Noël», lance-t-elle.

Pour ce spectacle présenté sur la Côte-Nord, l’interprète sera accompagné de deux musiciens et donnera vie à de grands classiques tels que Sainte-Nuit, Dans une étable, Vive le vent, Petit papa Noël et l’incontournable Minuit Chrétien. Cette dernière est une chanson qu’elle considère comme un très beau défi vocal. «Ça m’allume vraiment, indique-t-elle. Je me sens privilégiée d’avoir la voix pour la faire.»

La décennie 90 a été très riche et foisonnante pour Marie-Denise Pelletier qui n’a pourtant pas chômé depuis. «Il s’est passé beaucoup de choses. J’ai fait un album avec André Gagnon (compositeur). Ça m’a amenée à faire des spectacles avec des orchestres symphoniques. J’ai fait mon album de Noël et j’ai participé à plusieurs comédies musicales», souligne-t-elle.

Un nouvel album

Le 17 novembre dernier, l’interprète a lancé un album hommage à Claude Léveillée «Léveillée, entre Claude et moi», sur lequel elle revisite 10 classiques de cet auteur-compositeur-interprète québécois.

Ce projet musical initié de concert avec son pianiste Benoît Sarrasin aura pris deux ans à se concrétiser. «J’ai chanté ces chansons dès un très jeune âge, confie-t-elle. J’avais envie de le faire redécouvrir aux gens.»

Au cours de son parcours, elle a eu la chance de monter à quelques reprises avec ce pionnier de la chanson québécoise qui a écrit pas moins de 450 chansons, un répertoire musical qu’elle qualifie de riche.  «Les gens qui le connaissent vont prendre plaisir à réentendre les chansons et les autres vont les découvrir. Je n’ai pas fait un album qui comporte simplement ses hits. Certaines chansons sont méconnues, mais je trouvais essentiel de les déterrer, explique-t-elle. J’espère que la nouvelle génération saura s’y intéresser.»

Depuis sa sortie, ce nouvel album fait l’objet de critiques élogieuses et est très bien accueilli par le public. Il permettra à l’interprète de partir en tournée à compter de l’hiver 2018. Des dates sont confirmées d’ici 2019. «C’est au-delà de mes attentes. C’est un répertoire intemporel que je pourrai chanter encore longtemps», affirme-t-elle.

Au coût de 30$, les billets pour assister au spectacle du 2 décembre, 19h30, à l’église Marie-Immaculée, sont en vente auprès de l’équipe de la Salle Jean-Marc Dion. Il est possible d’en faire l’achat en ligne, en personne ou par téléphone.