L’Institut Tshakapesh récompensé pour «Sous le shaputuan»

L’Institut Tshakapesh récompensé pour «Sous le shaputuan»

Le prix a été remis à Evelyne St-Onge et Kathleen André (animatrice de ces rencontres). Elles sont accompagnées de la directrice générale de l’Institut Tshakapesh, Marjolaine Tshernish.

Crédit photo : Courtoisie

Octroyé par la Commission des droits de la personne et de la jeunesse lors d’une cérémonie à Montréal le 10 décembre, le Prix Droits et libertés 2017 a été décerné à l’Institut Tshakapesh pour son programme La rencontre Québécois-Autochtones «Sous le shaputuan». Il consiste en des sessions de sensibilisation à la culture innue dans les écoles des communautés membres ainsi que dans les institutions scolaires québécoises.

Les activités de ce programme se déroulent littéralement sous un shaputuan, le campement traditionnel des Innus. Jusqu’à maintenant, plus de 110 rencontres ont été animés. Ce projet, qui a vu le jour en 1995, constitue l’un des efforts les plus significations qui aient été entrepris afin de favoriser une perception plus juste des Premières Nations au sein de la société québécoise et canadienne.

Une année anniversaire

Cette édition 2017 du Prix Droits et Libertés vient souligner le dixième anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en mettant en valeur des initiatives qui ont favorisé la reconnaissance et le respect des droits des Autochtones à travers le Québec au cours des dix dernières années.