Jeux Autochtones Inter-Bandes : Après Wemotaci, au tour de Uashat mak Mani-Utenam de recevoir

Jeux Autochtones Inter-Bandes : Après Wemotaci, au tour de Uashat mak Mani-Utenam de recevoir

La passation du drapeau des JAIB, du comité organisateur de Wemotaci à la communauté de Uashat mak Mani-Utenam, représentée par Bruno Jourdain (troisième à partir de la gauche), Jérémi Fontaine (quatrième), le vice-chef d’ITUM, Jonathan St-Onge (cinquième) et Tshapi Vollant (septième).

Crédit photo : Courtoisie

Le rideau des Jeux Autochtones Inter-Bandes 2017 est tombé en milieu de semaine, à Wemotaci, communauté Atikameks de la région de La Tuque. La prochaine fois qu’il se lèvera, ce sera à Uashat mak Mani-Utenam dans deux ans.

Au tableau des médailles de l’édition 2017, la communauté d’Ekuanitshit (Mingan) a conclu les compétitions sportives au quatrième rang, avec une récolte de 25 médailles, dont neuf d’or.

Pour la délégation de Uashat mak Mani-Utenam, le rendez-vous s’est terminé avec une performance de 20 médailles. Pour les autres communautés de l’est de la côte, le palmarès donne dix médailles à Unamen Shipu, cinq à Nutashkuan et quatre à Pakua Shipu.

2019

Si la communauté hôte a mis la main sur l’emblème de l’édition 2017, avec 55 présences sur le podium, celle de Uashat mak Mani-Utenam s’est vu remettre le drapeau des Jeux Autochtones Inter-Bandes à titre de prochain milieu organisateur. Ce sera la quatrième fois qu’elle tiendra l’événement, après 1996, 1998 et 2010.

«Au-delà de la dimension sportive, il y a un impact économique et social excessivement important dans le cadre de ces Jeux», indique par voie de communiqué le vice-chef d’ITUM, Jonathan St-Onge. «Plus de 1 000 jeunes (9 à 17 ans), à part les accompagnateurs, les parents et les amis, ça représente un investissement majeur dans l’économie locale et régionale en plus de nous donner une formidable visibilité», a-t-il renchéri. «Il y a beaucoup à faire. Mais nous avons déjà fait la preuve de notre efficacité et nous sommes prêts à relever le défi.»

La tenue des Jeux Autochtones Inter-Bandes à Uashat mak Mani-Utenam en 2019 représente un budget estimé entre 750 000 $ et 1 M$. L’action se passera dans une dizaine de sports (individuels ou en équipe). Le volleyball de plage pourrait être présenté comme sport de démonstration.

Impacts

Les JAIB laisse d’ailleurs une belle marque chez ceux et celles qui y ont déjà participé. M. St-Onge en garde de bons souvenirs. «C’est une expérience qui m’a marqué. Comme participant, nous apprenons à mieux connaître les autres communautés autochtones, mais c’est aussi et surtout une occasion unique de prendre conscience de l’importance de l’activité physique pour assainir notre mode de vie. Les Jeux envoient un message important et aux jeunes et aux parents que l’espoir et la réussite doivent être une priorité dans nos vies.»

Le vice-chef a également fait part d’un autre impact des Jeux, ce que le sport peut apporter. «Nous vivons des problèmes de consommation; la présentation des Jeux en 2019 et sa préparation sont des occasions uniques pour les jeunes de se surpasser et c’est une chance incroyable de dire aux adultes qu’ils doivent être des modèles pour leurs enfants», a-t-il souligné.

MÉDAILLÉS DES COMMUNAUTÉS DE L’EST DE LA CÔTE-NORD

Ekuanitshit
Or : Aryanouk Napess Michel (lancer du disque, cadet féminin), Joshua Napess (badminton, cadet masculin), Jessica Basile (badminton, juvénile féminin), Ariane Napess Michel/Jade Malec (course de canot-vitesse, cadet féminin), Matthew Astamajo/Jérémy Mestokosho (course de canot-vitesse, cadet masculin), Kitona Rich/Shipiss Rich (course de canot-vitesse, juvénile féminin), Shipiss Rich/Kaylène Mollen (course de canot-endurance, juvénile féminin), volleyball cadet féminin et volleyball juvénile masculin

Argent : Mani-Anaïs Einish (lancer du poids, benjamin féminin), Joshua Napess (lancer du poids, cadet masculin), Ariane Napess Michel (badminton, cadet féminin), Jade Malec (tennis de table, cadet féminin), Jessica Basile/Kaylène Mollen (course de canot-vitesse, juvénile féminin) et soccer benjamin masculin

Bronze : Aryanouk Napess Michel (lancer du poids, cadet féminin + badminton, cadet féminin), Matthew Astamajo (badminton, cadet masculin), Shipiss Rich (badminton, juvénile féminin), Bradley Mestokosho (badminton, juvénile masculin), Anaïs Malec (tennis de table, cadet féminin), Jérémy Mestokosho (tennis de table, cadet masculin), Brad Michel Basile/Joshua Napess (course de canot-vitesse, cadet masculin), Jade Malec/Alicia Louis (course de canot-endurance-cadet féminin) et Jessica Basile/Sabrina Astamajo (course de canot-endurance, juvénile féminin)

Uashat mak Mani-Utenam
Or : Yann Grégoire (lancer du javelot, juvénile masculin + badminton juvénile masculin), Samuel Ambroise-Desterres (1 200 m course, cadet masculin) et balle-molle juvénile masculin

Argent : Tatyana Bacon-Hervieux (lancer du javelot, juvénile féminin), relais 4×100 m juvénile masculin, Alexis Roy (badminton, juvénile masculin), volleyball juvénile masculin, basketball benjamin masculin et balle-molle benjamin féminin

Bronze : Sally Michel (100 m course, juvénile féminin), relais 4×100 m cadet masculin, relais 4×100 m juvénile féminin, Yann Grégoire (1 200 m course, juvénile masculin + saut en hauteur, juvénile masculin), deck-hockey juvénile mixte, volleyball cadet masculin, basketball juvénile féminin, balle-molle juvénile féminin et soccer benjamin féminin

Unamen Shipu
Or : Mika Stubbert (tennis de table, cadet féminin), Charles-Émile Duciaume (tennis de table, cadet masculin), deck-hockey cadet mixte et volleyball cadet masculin

Argent : Brad Malek (saut en longueur, benjamin masculin), Shanutiss Bellefleur/Emma Mark (course de canot-endurance, cadet féminin) et Saku Mark (lancer du javelot, cadet masculin)

Bronze : Saku Mark (lancer du disque, cadet masculin), Brad Malek (saut en hauteur, benjamin masculin) et Mika Stubbert (saut en hauteur, cadet féminin)

Natashquan
Or : Leaticia Grégoire (lancer du javelot, cadet féminin)

Argent : Yoan Malec (saut en longueur, juvénile masculin) et Nick-Ryan Wapistan/Ethan-Arthur Mestokosho (course de canot-endurance, cadet masculin),

Bronze : Émy Wapistan/India Mark (course de canot-vitesse, juvénile féminin) et volleyball juvénile féminin

Pakua Shipi
Or : Nelly Lalo/Nyssa-Jamie Bellefleur (course de canot-endurance, cadet féminin)

Argent : Samuel Moreau (lancer du disque, cadet masculin), Melly-Kuess Rich (lancer du javelot, cadet féminin) et volleyball juvénile féminin