Le jardin de l’hôpital de Sept-Îles vandalisé

Le jardin de l’hôpital de Sept-Îles vandalisé

La Sainte Vierge du jardin a été vandalisée.

Crédit photo : courtoise

Le jardin de l’hôpital de Sept-Îles a été vandalisé pour une seconde année de suite, ce qui décourage les bénévoles qui se chargent de l’entretien de ce petit espace voué à offrir un air de repos pour les malades et les aînés.

Lucie Lessard est bénévole et responsable de la gestion du jardin de l’hôpital de Sept-Îles. À la fonte des neiges, elle a été découragée constater les dégâts émanant de vandalisme qu’elle estime survenu l’automne dernier.

Une statue de la Sainte Vierge a été déboulonnée de son support puis cassée. Des pieds de ciment utilisés pour déposer des pots de fleurs ont subi le même sort. La Sûreté du Québec a estimé les dommages à environ 700$.  L’an dernier, la même situation s’était produite.

Avant la création du jardin, les patients de l’hôpital n’avaient pas d’endroit particulier pour aller prendre l’air et se retrouvaient souvent de l’autre côté de la rue, sur un banc.

«Lorsque la fontaine fonctionne, on entend même plus les voitures qui passent dans la rue. C’est vraiment un bel endroit pour les malades et leur famille qui souhaitent se reposer tranquillement», décrit Mme Lessard.

Or, les bénévoles se découragent de voir des bris année après année et peinent à comprendre les motivations derrière le geste. Le groupe aimerait que l’hôpital procède à l’installation de caméra de surveillance pour décourager les vandales. En attendant, ils espèrent obtenir en don de quoi réparer les dommages pour que le jardin soit prêt à être utilisé pour la belle saison. Par ailleurs, toute information sur les événements peut être transmise de manière confidentielle à la Sûreté du Québec.