Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli: en constante métamorphose

Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli: en constante métamorphose

Pour contribuer à améliorer l’expérience des visiteurs, de nombreux aménagements ont pris forme dans les différents points d’accès du Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

La directrice générale du Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli, Sandrine Louapre, ne manque pas d’imagination pour animer ce grand parc aménagé. Encore moins pour contribuer à son embellissement. Heureusement, elle peut s’appuyer sur une solide équipe pour arriver à atteindre ses objectifs. 

À l’occasion, Sandrine Louapre s’occupe des animations de groupe au Jardin communautaire. «Il ne faut pas oublier que les animateurs ne sont là que 8 semaines durant l’année. Quand ils partiront, c’est moi qui continuerai à faire les visites guidées. Je m’assure aussi de promouvoir nos activités. Comme vous le savez bien, c’est moi qui gère les relations avec les médias.»

Contrairement à la croyance populaire, la directrice passe une bonne partie de son temps au bureau pour des tâches administratives. «Il y a beaucoup à faire pour le dépôt des demandes de subvention. Cette année, j’en ai fait neuf. Tout ça a pris beaucoup de mon temps, mais je ne le regrette pas. Ceci vient animer le jardin comme jamais auparavant, cet été. C’est aussi moi qui transmets les informations requises à la comptable», précise-t-elle.

Projets en branle

Ces demandes de subventions permettent à son équipe d’effectuer plusieurs animations, et surtout, plusieurs aménagements. Cette année, une aide financière du CISSS Côte-Nord permet  l’installation d’une plate-bande de fraisiers sur la clôture du jardin qui fait face à l’école Du Boisé. À cela s’ajoute une fresque créée par l’artiste Camille Deschênes-Côté, sur la station de pompage. Un projet artistique réalisé grâce à l’Entente de développement culturel de la Ville de Sept-Îles.

Comme si ce n’est pas tout, le Jardin des sens s’embellit grâce au programme «l’Envert de ta cour», de la Corporation de protection de l’Environnement de Sept-Îles et de l’Aluminerie Alouette. Ça ne s’arrête pas là, puisqu’une subvention a aussi été allouée par l’organisme Sept-Îles en mots. Elle a permis l’installation d’un circuit d’initiation à l’équilibre sportive pour les enfants, composé de plusieurs modules de jeu.

Au fil des ans, ce lieu est de plus en plus fréquenté par les gens. «Ça démontre que tous les efforts investis ont porté fruit. Plus de gens viennent nous visiter. Les jeunes sont de plus en plus nombreux, renchérit-elle. Nous sommes officiellement les seuls sur la Côte-Nord à disposer de l’équivalent d’un petit jardin botanique. C’est en soi un atout considérable», avance-t-elle.

Un investissement complet

Malgré son horaire chargé, Mme Louapre arrive tout de même à trouver du temps pour aider son équipe à effectuer différentes tâches. «Je travaille avec les jardiniers. Je fais du désherbage, de la plantation. Je fais régulièrement le tour du jardin pour voir si les plantes sont en bonne santé. Ça m’aide aussi à bien connaître ce lieu. Ce n’est pas du temps perdu. Le choix des plantes s’effectue en équipe, mais j’ai aussi mon mot à dire. On a tous nos préférences. On respecte la thématique de chacun des jardins.»

Situé dans le secteur Ferland à Sept-Îles, ce grand parc aménagé comporte 13 jardins thématiques et plonge gratuitement les visiteurs dans quatre différents écosystèmes. Il est accessible de mai à octobre, du lever au coucher du soleil. Cette situation fait en sorte qu’on y retrouve une très grande diversité de plantes et d’arbres, dont certaines qui ne pousseraient pas ailleurs à Sept-Îles.

Il est possible d’obtenir plus d’informations, par téléphone au 418 960-5551, ou sur la page Facebook du Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli. Pour les groupes, il est recommandé de réserver à l’avance pour une visite guidée. Les guides-animateurs se promènent sur le site tous les lundis, mercredis et vendredis de 13h à 17h. Ils se font un plaisir de répondre aux questions des visiteurs. La prochaine activité officielle consistera en un brunch-dégustation sur le thème de la rhubarbe, le 6 août, de 10h à midi, au Jardin d’enfants et d’oiseaux.