IOC : les travailleurs doivent se prononcer sur un mandat de grève  

IOC : les travailleurs doivent se prononcer sur un mandat de grève   

Les installations d'IOC à Sept-Îles.

Crédit photo : archives

 

Les 300 travailleurs d’IOC à Sept-Îles détermineront d’ici jeudi s’ils concèdent un mandat de grève au Syndicat des Métallos, dans le cadre de la négociation de leur prochain contrat de travail.

La Compagnie minière IOC emploie plus de 1 300 personnes à ses installations de Labrador City et quelque 300 à Sept-Îles.

En début de semaine, les travailleurs du Labrador se sont majoritairement prononcés en faveur d’une grève. Le litige concerne notamment le régime de retraite et les heures supplémentaires.

Le vote à Sept-Îles se tient mercredi et jeudi. D’ici à ce que le résultat soit connu, le Syndicat des Métallos refuse de se prononcer sur les enjeux.

La dernière convention collective des travailleurs est échue depuis le 28 février. Elle était d’une durée de 6 ans. Les négociations entre l’employeur et le syndicat ont commencé le 8 janvier dernier.