Une impressionnante expédition en motoneige se poursuit    

Une impressionnante expédition en motoneige se poursuit     

Crédit photo : Forces armées canadiennes

En cette année du 150e anniversaire de la Confédération du Canada, le 2e Groupe des patrouilles des Rangers canadiens mène présentement l’exercice AQIKGIK. Initiée le 27 janvier, cette expédition des Forces armées canadiennes consiste en une expédition en motoneige dans 35 communautés desservies par les Rangers. En tout, ce sont six équipes qui se relaieront sur un trajet totalisant pas moins de 3690 km.

Presqu’à la mi-parcours de cette expédition à Kuujjuaq, des escales seront d’ici peu effectuées en Basse-Côte-Nord et en Minganie où l’on retrouve également plusieurs communautés desservies par le 2e Groupe des patrouilles des Rangers canadiens. Un périple à dimension humaine réalisé par 36 Rangers canadiens et 12 membres de son personnel qui les amènent à vivre une expérience hors du commun.

«C’est la première fois qu’on le fait avec une telle ampleur. Toutes nos régions sont sollicitées pour parcourir le Québec, souligne son officier information, la capitaine Karine Roy. Jusqu’à maintenant, c’est un échange bénéfique sur le plan des connaissances professionnelles. Ça l’est aussi sur le plan humain. Des liens se créent.»

À l’exception de deux, les équipes sont composées de deux Rangers provenant de la Côte-Nord. Il s’agit du  caporal-chef Wayne Raymond Spingle (Blanc-Sablon), du Ranger Henri Wapistan (Natashquan), du  sergent James McKinnon (Saint-Augustin), du caporal-chef Michel Thibeault (Havre-Saint-Pierre), du caporal-chef Clarence Cox (Harrington Harbour), sergent Warren Letto (Blanc-Sablon), du Ranger Roger Lalo (Saint-Augustin), et du Ranger Mathieu Leclerc (Havre-Saint-Pierre), du caporal Philip Osborne (Harrington Harbour) et du sergent Alain Deraps (Natashquan).

La réalisation de cet exercice constitue une démonstration exceptionnelle de la capacité opérationnelle des Rangers canadiens, du dynamisme des Rangers juniors canadiens, de l’importance de la cohésion intergénérationnelle entre ces deux groupes et de la fierté des communautés qu’ils représentent. Il est à noter qu’une cérémonie de fin d’expédition aura lieu à Mingan le 17 mars. Plus de détails suivront à cet égard au cours des prochaines semaines.