Gala des entreprises 2016: Une «fête de l’espoir»

Gala des entreprises 2016: Une «fête de l’espoir»

Plus de 200 personnes ont assisté au Gala des entreprises 2016, samedi, à l’agora du Complexe récréatif et culturel (CREC).

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Après une dernière année difficile économiquement, Port-Cartier a fêté l’espoir samedi soir lors du Gala des entreprises 2016, sous le thème «Port-Cartier en avant-scène». Quelques nouveaux joueurs ont des projets dans la municipalité, dont le Groupe Rémabec et son président Réjean Paré, qui a agi à titre de président d’honneur de la soirée.

«Les deux dernières années ont été fortes en émotion. Il y a deux ans, on présentait l’équipe de FerroQuébec», a mentionné la présidente de la Chambre de commerce de Port-Cartier, Danielle Beaupré. Mais avec les projets sur la planche à dessin du Groupe Rémabec et le projet éolien réalisé de Boralex réalisé en partenariat avec les communautés innues de la Côte-Nord, «avec eux, on retrouve le goût de travailler, le goût de continuer», a affirmé Mme Beaupré.

Même son de cloche du côté de la mairesse de Port-Cartier, Violaine Doyle. «Quand j’ai vu qu’il y avait un gala des entreprises, j’étais un peu inquiète. La morosité économique est présente chez nous depuis décembre 2015. Mais c’est toujours un bonheur de voir la résilience et des gens porteurs d’espoir», a-t-elle affirmé, ajoutant qu’il s’agissait samedi d’une «fête de l’espoir».

Investissements et implication

«Nous ne sommes pas de passage. Nous sommes ici pour rester», a mentionné le président d’honneur Réjean Paré en notant que son entreprise a investi près de 10 millions $ depuis 2014 à l’usine Arbec de Port-Cartier en plus de s’impliquer dans la communauté, par exemple lors du Relais pour la vie. M. Paré a aussi souligné que cela fait plus de 160 jours qu’il n’y a pas eu d’accident de travail à l’usine, «un record absolu».

Réjean Paré a profité de l’occasion pour annoncer que le Groupe Rémabec s’associe pour 5 ans avec le triathlète Charles Paquet pour le soutenir dans sa route vers les Jeux olympiques. «Charles est un exemple de persévérance», a mentionné le président et chef de la direction de Rémabec.

Hommage à Nicole Poirier

Un prix hommage a été remis à Nicole Poirier pour la fondation et son implication durant 18 ans à la Ressource de réinsertion Le Phare. Selon la mairesse Violaine Doyle, qui a présenté le prix, celle qui prendra prochainement une retraite bien méritée «laisse derrière elle une des entreprises d’économie sociale la mieux organisée sur la Côte-Nord».

Le Café-Théâtre Graffiti et Popco ont remporté le prix d’organisation de l’année, «les oubliés», malgré leur grande implication dans le milieu. Le prix notoriété a été remis à Dixie Lee. Première bannière à s’être établi à Port-Cartier, c’est une entreprise familiale, de père en fille, depuis 40 ans. Le prix «Entreprise bien établie dans le secteur industriel» a été remis à PCR Plus qui fête ses 20 ans en 2017. Finalement, les prix relève ont été remis à Mylène Gaudreault pour son entreprise Zone Active, M3i Industriel et le service de traiteur La Brigade.