Une escorte pour le déplacement des motoneiges sur la rivière Romaine

Une escorte pour le déplacement des motoneiges sur la rivière Romaine

Crédit photo : pixabay.com

Puisque les activités des centrales hydroélectriques de la Romaine affectent la solidité du couvert de glace des rivières Romaine et Aisley, Hydro-Québec a rendu disponible un service d’escorte 24h pour permettre aux motoneigistes de traverser  sur les ponts routiers en toute sécurité.

Depuis les débuts du chantier de la Romaine, Hydro-Québec et le club de motoneige le Blizzard de Havre-Saint-Pierre sont en constante communication pour assurer la pérennité des activités du club.

«On discute avec le club depuis les tout débuts, en 2009. On a déjà relocalisé différents sentiers et le relais qui se trouvaient  auparavant sur le site chantier», rappelle la conseillère des relations avec le milieu d’Hydro-Québec, Sandra Chiasson.
À cette époque, le club de motoneige avait commencé à communiquer ses inquiétudes concernant la solidité du couvert de glace de certaines rivières lorsque les centrales seraient mises en exploitation.

«Ils s’inquiétaient que le démarrage et l’arrêt des turbines viennent modifier le débit d’eau», précise Sandra Chiasson.
La société d’État entreprend alors des études, afin de connaitre l’impact de ses activités sur le couvert de glace.

«Nous, on anticipait que le couvert de glace allait se former deux semaines plus tard et qu’il allait fondre deux semaines plus tôt. Autrement dit, que le club perdrait un mois de passage sur la rivière», relate Sandra Chiasson.
Cette année, les débits d’eau combinés à d’autres facteurs naturels tels que la température et les précipitations n’ont pas permis à Hydro-Québec de pouvoir assurer la sécurité des motoneigistes, lors de leur passage sur les rivières Aisley et Romaine.

«Des études supplémentaires nous ont démontré que nos activités ajoutées aux conditions hivernales atypiques ne nous permettaient pas d’assurer la sécurité en tout temps sur les lieux de traverse», explique Mme Chiasson.

Compensations

Dans le but de compenser les impacts négatifs des activités hydroélectriques sur la saison de motoneige, Hydro-Québec a conclu une entente avec le club le Blizzard.

D’une part, Hydro s’engage à remettre un montant pour pallier à la perte de membres lors des saisons précédentes.
Par ailleurs, elle rend disponible un service d’escorte automobile 24h, pour pouvoir faire circuler les motoneiges sur les ponts des rivières Romaine et Aisley. En passant par ces ponts de la route 138, les motoneigistes n’ont pas à prendre le risque de traverser sur la rivière.

Selon la conseillère des relations avec le milieu, cette solution temporaire sera utilisée pour le reste de la saison. Des ponts auxiliaires servant au transport de véhicules récréatifs pourraient être construits dans les prochaines années par Hydro-Québec.

«On analyse différents scénarios pour pouvoir construire des passerelles. Les études pour ces projets-là devraient se terminer au printemps 2018», indique-t-elle.