Élections municipales: des candidats se positionnent

Élections municipales: des candidats se positionnent

Hôtel de Ville de Sept-Îles

Crédit photo : Archives - Le Nord-Côtier

La campagne électorale municipale est en marche depuis une semaine à Sept-Îles et certains candidats conseillers se sont prononcés pour l’un des deux candidats maires. S’il n’y a pas d’équipe électorale d’un côté comme de l’autre, certains candidats ont annoncé publiquement leur appui.

La conseillère sortante dans Moisie-Les Plages, Louisette Doiron-Catto, a affirmé être «100% derrière Réjean» Porlier. Ayant déjà siégé au côté du maire Ghislain Lévesque, Mme Catto a expliqué avoir préféré travailler avec M. Porlier en raison de son «écoute». Pour sa part, la conseillère sortante au Parc Ferland, Guylaine Lejeune, a mentionné lors du lancement de la campagne de M. Porlier être «pour l’instant derrière Réjean».

Le conseiller sortant dans Place de l’Anse, Jean Masse, n’a pas donné d’appui publiquement pour l’un des candidats maire, mais a affirmé que la bonne ambiance qui a régné au conseil ces dernières années lui a donné le goût de travailler un autre quatre ans avec Réjean Porlier. Même son de cloche du côté de la conseillère sortante dans le quartier Jacques-Cartier, Charlotte Audet, qui a affirmé qu’elle «aimerait beaucoup continuer à travailler avec» Réjean Porlier sans toutefois se positionner officiellement.

D’autres appuis pour le maire sortant

Le candidat dans le quartier Monseigneur-Blanche, Conrad Beaudin, a rencontré dernièrement M. Porlier et encourage les électeurs à voter pour ce candidat sur sa page Facebook. Pour sa part, le candidat dans Marie-Immaculée, Jean-Christophe Beaulieu, était aux côtés de maire sortant lors d’une rencontre avec l’association étudiante du Cégep de Sept-Îles, la semaine dernière.

Candidat dans le quartier Sainte-Famille, Charles Desrosiers appuie aussi Réjean Porlier. «C’est un politicien que j’admire et respecte énormément. Il a contribué à mon grand intérêt à la politique municipale.» Candidate dans le quartier Jacques-Cartier, Louiselle Dufour, se dit «vraiment» du côté de Réjean Porlier et fera du porte-à-porte pour le candidat.

Et des appuis pour Russel Tremblay

Le candidat à la mairie, Russel Tremblay, a fait du porte-à-porte au côté du candidat et ex-conseiller Gervais Gagné dans le secteur Clarke City. Il obtient aussi l’appui de l’ex-attaché politique de la députée bloquiste Marilène Gill, Benjamin Galipeau. Ce dernier était bénévole pour la campagne de M. Tremblay avant de décider de se lancer dans Place de l’Anse pour éviter une élection par acclamation.

Candidat au Parc Ferland, Wayne Malouin se présente comme candidat indépendant, mais ses «idées sont 100% avec» Russel Tremblay. Pour sa part, Élisabeth Chevalier laissera la décision aux électeurs du quartier Monseigneur-Blanche. Elle «partage» cependant la «vision» de M. Tremblay et affirme que ses idées «collent à son produit». L’entrepreneur Steve Guillemette appuie lui aussi Russel Tremblay pour son élection dans Marie-Immaculée. «Il me rejoint plus dans sa vision, mais je suis capable de travailler avec n’importe qui.»

Ayant réfléchi à l’idée de se présenter à la mairie, Guy Berthe donne aussi son appui à Russel Tremblay. Il affirme qu’il souhaitait que «quelqu’un avec plus d’énergie que (lui)» se présente contre Réjean Porlier. Il s’est retiré pour ne pas diviser le vote. «Lorsque je vois le mot leadership sur des pancartes électorales, en tout cas, moi je n’en ai pas vu au conseil de ville avant.»