Écrasement sur la Moisie: trois Innus et un Septilien honorés pour leur bravoure

Écrasement sur la Moisie: trois Innus et un Septilien honorés pour leur bravoure

Daniel Girard, Valère Fontaine, Jean-Baptiste Pinette et Édouard Rock ont été honorés à l’Assemblée nationale pour leur courage.

Crédit photo : Cabinet de Pierre Arcand

Valère Fontaine, Édouard Rock et Jean-Baptiste Pinette de Uashat mak Mani-Utenam, ainsi que le Septilien Daniel Girard, ont été honorés pour leur bravoure mardi à l’Assemblée nationale. Ils se sont distingués par leur courage lors du tragique accident d’hélicoptère survenu en septembre 2015 sur la rivière Moisie emportant les vies de Blandine Pinette-Fontaine et Pierre-Michel Fontaine.

Leurs actes de bravoure ont permis ce jour-là de sauver la vie d’une personne dans des circonstances dangereuses. Ils ont reçu la mention d’honneur du civisme en reconnaissance de leur courage.

Le 2 septembre 2015, deux hélicoptères survolaient la rivière Moisie. Des membres de l’Association de protection de la rivière Moisie (APRM), du conseil de bande et un biologiste du ministère de l’Environnement, Pierre-Michel Fontaine, devaient aller observer l’avancement des travaux d’une passe migratoire pour le Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord.

En chemin, l’équipe s’est arrêtée près de la rivière Nipissis pour effectuer d’autres travaux. Valère Fontaine, Édouard Rock, Jean-Baptiste Pinette et Daniel Girard venaient de poser leurs pieds sur la terre ferme lorsque le deuxième hélicoptère s’est écrasé, emportant dans la mort sur le coup Blandine Pinette-Fontaine, 68 ans de Uashat mak Mani-Utenam, et Pierre-Michel Fontaine. Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada conclura à une perte de maîtrise de l’appareil lors d’une deuxième approche.

Deux passagers sont sortis de l’appareil malgré leur blessure, mais le dernier passager était pour sa part prisonnier de la carcasse de métal en flammes. Les quatre braves hommes ont réussi à éteindre le feu et à bouger les restes de l’hélicoptère, en créant un levier, afin de permettre au miraculé de respirer en attendant les secours.

Une initiative de Bernard Lynch

C’est Bernard Lynch qui a recommandé les quatre Nord-Côtiers pour commémorer leur bravoure. Le président de l’APRM était présent à la cérémonie à Québec. Depuis 1977, le gouvernement du Québec reconnaît qu’un acte de civisme exceptionnel peut valoir à son auteur une décoration ou une distinction.

Le conseil de bande de Uashat mak Mani-Utenam a salué «le courage exemplaire» des membres de leur communauté qui ont accompli cet acte de bravoure. «Je suis fier de nos Innus qui ont fait preuve d’héroïsme (…) Le conseil tient à saluer leur geste, mais tient aussi à se rappeler la mémoire de Blandine Pinette-Fontaine, une figure importante de notre communauté et Pierre-Michel Fontaine», a mentionné le chef Mike McKenzie.

«Je salue le courage de Daniel Girard, de Valère Fontaine, de Jean-Baptiste Pinette et d’Édouard Rock. Ils ont su garder leur sang-froid dans une situation où la panique peut facilement prendre le dessus. Ils peuvent être fiers d’eux, car leur intervention a permis de secourir une personne en détresse», a pour sa part affirmé le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand.