Double meurtre : Ronald Henry Tooma demandera une évaluation psychiatrique

Double meurtre : Ronald Henry Tooma demandera une évaluation psychiatrique

Ronald Henry Tooma

Crédit photo : Facebook

Ronald Henry Tooma, accusé du double meurtre survenu lundi à Sept-Îles, demandera une évaluation psychiatrique le 9 mai prochain.

L’accusé en a fait l’annonce au Tribunal vendredi par la voix de son avocat, Me Jean-Luc Desmarais. La demande sera présentée le 9 mai prochain au palais de justice de Sept-Îles.

La juge Nathalie Aubry, sur demande de la défense, a assorti la demande d’évaluation psychiatrique d’une ordonnance de non-publication et de non-diffusion qui interdit de communiquer les éléments au soutien de cette demande.

Le procureur de la Couronne, Marc Bérubé, a expliqué aux médias que juge et procureurs devront déterminer le 9 mai qui de la Cour du Québec ou de la Cour supérieure a compétence pour entendre la demande d’évaluation psychiatrique.

« Par la suite, dépendamment de la juridiction qui sera établie, la demande sera présentée au juge qui aura juridiction », a-t-il ajouté.

Une autre ordonnance de publication rendue mardi interdit la publication de tout renseignement qui permettrait d’établir l’identité des victimes et des témoins, sans toutefois préciser qui sont les victimes et témoins visés par l’interdiction.

Ronald Henry Tooma est accusé d’avoir tué une femme de 25 ans et une fillette de 2 ans et demi lundi matin à Sept-Îles. Le meurtre aurait été commis à coups de marteau en présence d’autres enfants.

L’accusé a assisté à l’audience. Une interprète assurait la traduction des propos en anglais pour le prévenu. Il demeurera détenu dans l’attente de la suite des procédures.

Le procureur de la défense, Me Jean-Luc Desmarais, s’est refusé à tout commentaire.