Don de 35 toiles à l’Hôpital Sept-Îles: Le centre mère-enfant s’est refait une beauté

Don de 35 toiles à l’Hôpital Sept-Îles: Le centre mère-enfant s’est refait une beauté

La directrice des services techniques de l’Hôpital Sept-Îles Nathalie Minville, la photographe Marie-Ève Fortin et la responsable du Centre mère-enfant, Lyne Cloutier.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Installées dans la semaine du 16 octobre, 35 toiles ornent désormais les murs du Centre mère-enfant de l’Hôpital Sept-Îles. Le don de la photographe Marie-Ève Fortin, propriétaire du studio Sans limite, vient mettre la boucle à un projet artistique sur lequel elle travaillait depuis un an.   

Ce projet a pris naissance à la suite d’un séjour que Marie-Ève Fortin a eu à effectuer en pédiatrie. «J’ai voulu faire ma part pour apporter une meilleure ambiance à ce département. Je voyais ça comme un beau moyen de donner au suivant. J’ai fait une annonce sur Facebook. J’ai rapidement senti que les gens étaient très enthousiastes et que cela leur tenait vraiment à cœur», soutient-elle.

À ce moment-là, elle était loin de se douter que le projet allait prendre une telle ampleur. «Au départ, je ne visais que la pédiatrie. Ça représentant environ 14 toiles. La générosité de la population a fait en sorte que j’en arrive aujourd’hui à donner 35 toiles. Je les voulais diversifiées. Comme il y a plusieurs clientèles, je voulais rejoindre tout le monde, enchaîne-t-elle. Je crois avoir réussi à atteindre cet objectif. J’espère donner un sourire aux gens qui auront à séjourner dans ce département. »

Un nouveau décor apprécié

La responsable du Centre mère-enfant Lyne Cloutier accueille le cadeau avec beaucoup d’enthousiasme. «On a accueilli favorablement ce projet. De plus, il nous a été offert clé en main, renchérit-elle. L’intérêt était assurément là. On connaissait déjà sa réputation. On lui a donné carte blanche pour mener ce projet. On a bien fait, puisque le résultat est au-dessus de nos attentes.»

Un peu plus d’une semaine après leur installation, les œuvres colorées ont réussi à apporter un peu plus de vie à ce département. Une situation qui fait le bonheur du personnel autant que des visiteurs. «On est tous émerveillés devant ces toiles. On est très heureux de ce décor. Ça devient un environnement plus chaleureux. Les parents qui viennent avec les enfants nous font uniquement de bons commentaires. C’est très réconfortant», affirme Mme Cloutier.

Il est à noter que ce département de l’Hôpital Sept-Îles ne peut être visité que par les patients et les proches de personnes qui ont à y séjourner pour recevoir des soins. Il ne s’agit donc pas d’une exposition accessible à tous.