Le dépassement de soi attend les Fabuleuses Nordiques

Le dépassement de soi attend les Fabuleuses Nordiques

Les Fabuleuses Nordiques; Suzie Girard, Guylaine Cormier, Gaétane Collard, Véronique Boudreau, Cynthia Plourde et Mélanie Bouchard (absentes sur la photo : Constance Monger et Roseann Mitchell)

Crédit photo : Jean-Marie Chouinard

Pas question pour Cynthia Plourde de passer à côté du prochain Défi SOS Santé, Moi pour toi. Un coup inscrit, elle s’est trouvé sept amies qui voulaient vivre ce «défi d’une vie» avec elle. C’est 270 km de course à pied, à relais, de Montréal à Québec, qui attend les Fabuleuses Nordiques en septembre prochain. 

«Je voulais faire le défi l’an passé (avec les Filantes du Nord), mais je me suis retrouvée sur leur liste d’attente», a mentionné la femme dans le début de la quarantaine. Elle s’est assurée de ne pas rater son coup cette fois-ci.

Dès que la période d’inscription s’est ouverte, elle a procédé, même si elle n’avait pas encore de coéquipières. Une invitation sur Facebook et les Fabuleuses Nordiques avec Suzie Girard, Guylaine Cormier, Gaétane Collard, Véronique Boudreau, Cynthia Plourde, Mélanie Bouchard, Constance Monger et Roseann Mitchell ont pris forme, mêmes si elles ne se connaissaient pas toutes. «C’est le défi d’une vie, un dépassement de soi. C’est le point qui nous rallie», a renchéri la capitaine.

À la base

Pour la course à pied, les huit Septiliennes ne s’en cachent pas, «on n’est toutes débutantes. On a du travail à faire». Et ce travail, elles le feront avec leurs entraîneures Mélissa Massé et Émilie Poitras, qui partiront de la base avec elles.

«C’est rassurant de les avoir rencontrées. Elles savent de quoi elles parlent, on les sent intéressées à nous amener là, elles sont encouragées et elles nous encouragent», a indiqué Cynthia Plourde. Et pas de temps à perdre même si le Défi est dans dix mois. Les Fabuleuses ont déjà des devoirs pratiques. «C’est un défi, il faut être prête pour le faire», a indiqué celle qui s’est donné d’emblée le titre de capitaine, mais qui se voit égale à toutes ses coéquipières.

Sans attente  

Même si elles ont entendu parler du Défi via les équipes de Sept-Îles qui y ont déjà pris part, les Fabuleuses Nordiques ne veulent pas d’appréhension. «C’est la surprise à la ligne d’arrivée qui nous intéresse», a mentionné Mme Plourde.

L’argent

L’aspect financier du Défi SOS Santé, Moi pour toi, rattaché à la Fondation des étoiles (recherche sur les maladies infantiles) vient avec les quelque 22 000$ à récolter (logistique, transport, sécurité, Fondation,…). Cet aspect ne les inquiète aucunement. Elles comptent déjà sur des partenaires et il leur reste un bon dix mois pour y aller d’activités de financement et la recherche d’autres partenaires. Les dons sont aussi la bienvenue. Pour soutenir les Fabuleuses Nordiques, rendez-vous sur leur page Facebook.