Débrouillards: Un amusant «bain de science» pour 100 jeunes    

Débrouillards: Un amusant «bain de science» pour 100 jeunes    

Crédit photo : Courtoisie

Organisé par le Conseil des loisirs scientifiques nord-côtier (CLSNC), le Camp d’été des Débrouillards, qui s’est déroulé à Sept-Îles du 4 juillet au 18 août, a rejoint pas moins de 106 jeunes de 5 à 12 ans. Grâce à diverses activités ludiques, ils ont pu parfaire leurs connaissances scientifiques et arriver à mieux comprendre quelles en sont ses multiples applications au quotidien. 

Chaque semaine du Camp d’été des Débrouillards avait sa thématique et comportait deux jours de sortie éducative. Le nombre de participants ayant passé de 44 à 106. Une hausse importante que sa coordonnatrice, Marie-Josée Misson attribue surtout à l’adoption d’une nouvelle formule dans un tout nouveau lieu soit le Pavillon universitaire Alouette et à un fort bouche-à-oreille.

Un plaisir transmis

«Pour les jeunes, c’est la continuité d’un apprentissage tout en s’amusant. Les parents nous ont mentionné dans nos sondages qu’ils ont apprécié ce volet éducatif. Il s’attendait à un service supérieur et c’est ce qu’ils ont obtenu», souligne Mme Misson. «Je crois qu’on a très bien réussi à démontrer à ces jeunes que la science est partout autour de soi et qu’elle revêt une très grande importance pour mieux comprendre la société dans laquelle on évolue.»

Des interventions très souvent spontanées qui ont véritablement contribué à rendre ces lettres de noblesse à la science. «Encore aujourd’hui, on n’en réalise pas toujours son importance. Avec les jeunes, on a fait plusieurs expériences qu’ils ont pu reproduire facilement à la maison. Ça a été apprécié autant par eux que par leurs parents. Je suis convaincue que ce sont là des connaissances qu’ils n’auraient pas apprises autrement», lance-t-elle.

Une expérience bonifiée

Un partenariat établi avec La Patte Complice a également permis à ces jeunes d’acquérir quelques connaissances en zoothérapie. Une collaboration qui se poursuivra, assure-t-elle. «On ne peut que ressortir gagnant d’une telle collaboration. L’entraide entre les jeunes est un point fort. Ça a aussi permis de faire connaître les deux camps autant aux jeunes qu’à leurs parents. C’était un gros plus à cette expérience formatrice vécue par les jeunes.»

À compter du 24 septembre, le CLSNC reprendra ses «Samedis Débrouillards» au cours desquels des jeunes de 5 à 12 ans auront la possibilité de participer activement à une expérience scientifique pendant une heure. Au coût de 10$, la prise d’inscription s’effectue dès maintenant. Il est possible de le faire auprès de la coordonnatrice des programmes du CLSNC, Annie Chassé, par téléphone au 418 962-0959 ou par courriel au coordo@clsnc.net.