De la moisissure découverte à l’école Mgr-Blanche

De la moisissure découverte à l’école Mgr-Blanche

Les travaux se poursuivront pendant encore de 6 à 8 semaines à l'école Mgr-Blanche de Sept-Îles.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

La découverte de moisissure aux fenêtres de l’école Mgr-Blanche de Sept-Îles force le transfert des 90 élèves dans une autre école pour commencer l’année scolaire.

Le revêtement extérieur de l’école Mgr-Blanche devait être changé cet automne. Or, les travaux ont révélé que les cadrages des fenêtres de l’établissement étaient empreints de pourriture, suite à des infiltrations d’eau. Résultat, il faut changer la totalité des 69 fenêtres d’origine du bâtiment datant de 1954. La valeur des travaux à effectuer augmente ainsi de 200 000$.

Il faudra de 6 à 8 semaines pour compléter les travaux, selon la Commission scolaire Fer. Durant cette période, les élèves seront transportés par autobus quelque kilomètre plus loin, à l’école Camille-Marcoux, où des locaux sont disponibles pour eux. Ils conserveront les mêmes professeurs et spécialistes, assure la Commission scolaire du fer. Quant au service de garde de l’école Mgr-Blanche, il demeurera accessible dans le bâtiment en rénovation.

«On sait très bien que les enfants vont s’acclimater, j’ai même l’impression que ça leur fera une expérience et qu’ils vont s’en rappeler toute leur vie. Le plus gros inconvénient, c’est l’organisation familiale des parents qui travaillent. Ce sont eux qui auront les plus grandes contraintes et on essaie d’organiser ça pour eux», a dit Lucien Maltais, directeur général de la Commission scolaire du Fer.

Une rencontre d’information pour les parents est d’ailleurs prévue mercredi soir.

Qualité de l’air

Une firme spécialisée s’affaire à effectuer des tests de qualité de l’air dans l’immeuble pour s’assurer que la moisissure repérée ne cause pas problème.

«Rien ne laisse croire que ce sera un problème, puisque ce qui est pourri est plus à l’extérieur de l’école. Les murs à l’intérieur sont sains, il n’y a pas d’infiltration d’eau», a dit Lucien Maltais.

Ce dernier se veut rassurant quant à l’ampleur du problème.

«C’est bien pire dans des écoles de Québec et Montréal où on a trouvé des traces de champignon. Dans notre cas, on n’est vraiment pas là. C’est des cadrages qui sont pourris et des lisses de bois à changer. Tout le mur intérieur lorsqu’on défait, on se rend compte qu’il est encore très sain», a-t-il souligné.

 

Travaux planifiés en 2017 par la Commission scolaire du Fer

Réfection de l’enveloppe extérieure de l’école

St-Alexandre – Phase 3

Les Constructions BLH – 634 097 $

 

Réfection de l’enveloppe extérieure de l’école

Mère d’Youville – Phase 3

S.E.I.E. (2009) SEP –  792 000 $

 

Réfection de l’enveloppe extérieure de l’école

Dominique-Savio

DE-VI construction Sept-Îles –  722 583 $

 

Réfection des murs de briques et fondation

École Mgr-Blanche

Les Constructions BLH –  531 810 $

 

Réfection de la piscine et des vestiaires

Jean-du-Nord

Construction L.F.G. 2 –  635 000 $

 

Construction du Centre multifonctionnel

(Pavillon G.-Scherrer)

Construction L.F.G  – 7 834 196 $

 

Réfection de 4 logements

Résidences du personnel de Fermont

RPO Construction  – 77 272 $

 

Démolition des roulottes à Maisonneuve

(service de garde)

Les Constructions BLH –  59 000 $

 

Total : 13 285 958$