Dans l’Shed: Un country-folk énergique en formule intimiste

Dans l’Shed: Un country-folk énergique en formule intimiste

Dans le cadre de la Tournée découverte, le duo country-folk Dans l’Shed s’arrêtera le 31 juillet à 20h30 au Café-théâtre Graffiti et le 1er août à 20h au Edgar Café Bar pour proposer un répertoire musical à saveur country-folk. Pour le public, ce sera l’occasion de voir à l’œuvre deux musiciens qui n’en sont pas à leur première arme dans le milieu musical.

Par Johannie Michaud Gaudreault et Éric Martin

Le groupe est formé des Gaspésiens Éric Dion et André Lavergne qui sont des complices musicaux depuis bientôt 20 ans. Ils ont participé ensemble à une multitude de projets musicaux. Entre 2001 et 2005, ils ont fait partie de Bottleneck. Ils ont joué en France, aux États-Unis et un peu partout au Québec.

En 2004, ils ont été lauréats du concours «La relève en blues» du Festival de blues international de Montréal. De plus, ils ont accompagné Nanette Workman en tournée. En 2005, ils ont pris des routes différentes sans toutefois arrêter de jouer ensemble.

De retour en Gaspésie, Éric Dion a fondé La bande à Firmin avec laquelle il a enregistré deux albums : Grand panache (2007) et Bottines et racines (2011). Il accompagne aussi Guillaume Arsenault sur scène et a enregistré des guitares sur ses albums Le rang des îles, Géophonik et Oasis station service.

Installé à Québec, Lavergne est devenu un musicien pigiste très actif. Il a accompagné, entre autre, Kevin Parent, Pat Thewhite, Les Respectables, Florence K, Patrice Michaud et Tremblay. De plus, il fait partie du spectacle Dance into the light (The best of Phil Collins) de Martin Levac.

En 2013, les deux amis et musiciens ont repris leur collaboration dans le projet DANS L’SHED. Sur scène, ils ont rapidement retrouver la complicité musicale qui les caractérise. Grâce à une maîtrise aboutie de leurs instruments respectifs (guitares, dobro, banjo, lap steel), ils installent des grooves endiablés et ponctuent leurs performances de sections improvisées hautes en couleur. Ils interprètent des compositions aux accents folk-country-blues. Ils pigent également dans le répertoire traditionnel du sud des États-Unis.

(Photo: courtoisie)