Les Couguars brisent les espoirs des Voyageurs

Les Couguars brisent les espoirs des Voyageurs

Les joueuses des Voyageurs étaient émotives après leur match contre Chicoutimi, rencontre perdue en cinq manches.

La saison des Voyageurs du Cégep de Sept-Îles en volleyball féminin est terminée. La formation de l’entraîneure-chef Lucie Boudreau n’était qu’à un set gagné, samedi à la maison, pour prendre place en finale du Championnat régional de sa ligue (Saguenay-Lac-Saint-Jean/Côte-Nord division 2) et du coup étirer sa saison d’au moins deux semaines.

En demi-finale, les volleyeuses septiliennes, qui profitaient d’un très bon appui de la foule, ont mis la main sur les deux premières manches face aux Couguars du Cégep de Chicoutimi, manches gagnées par des pointages de 25-21et 26-24. Les Voyageurs ont connu une baisse de régime, perdant les deux sets suivants, 25-9, 25-15. Une place en finale allait donc se jouer en cinquième et décisive manche, qui aura finalement tourné en faveur de Chicoutimi, 15-12.

«Notre objectif c’était une place en finale. On est déçu, mais très satisfaite du match contre Chicoutimi. Ça n’a pas tourné pour nous, mais les filles ont donné un bon spectacle et elles ont travaillé fort», a résumé l’entraîneure de l’équipe septilienne, qui tenait à remercier les spectateurs pour leur présence.

Confinée au match pour la troisième place, l’équipe du Cégep de Sept-Îles a manqué de jus contre Saint-Félicien, qui a triomphé en trois manches, 25-17, 25-21, 25-17.

En grande finale, les Couguars de Chicoutimi, avec ses deux Nord-Côtières, Jasmine Napess Bergeron (Sept-Îles) et Éloïse Ross-Tremblay (Essipit), ont surpris les Gaillards de Jonquière, qui n’avaient perdu qu’un seul set en cours de saison. Les deux clubs seront du Championnat de la Conférence Nord-Est le 24 mars. Ils n’auront pas bien loin à aller, puisque ça se passera au Cégep de Jonquière.

Honneurs individuels    

Au tableau d’honneur pour la saison 2017-2018, Anabel Michaud est la volleyeuse des Voyageurs qui figurent sur l’équipe d’étoiles. Éloïse Ross Tremblay est le choix des Gaillards. Jasmine Napess Bergeron a été élue recrue par excellence.