La Côte-Nord en Westfalia

La Côte-Nord en Westfalia

L’équipe de tournage à fait le tour de la Côte-Nord à bord du Westfalia d’Alexandre Boudreau.

Crédit photo : courtoisie

Un Septilien amoureux de son Westfalia a fait découvrir la Côte-Nord à l’équipe de tournage d’une publicité de Tourisme Québec qu’il a transporté à bord de son véhicule mythique.

En septembre 2017, Québec Original a produit une série de vidéos pour le compte de Tourisme Québec. Le thème était «Lâcher prise : laissez le Québec vous envahir». Pour sillonner la Côte-Nord, les producteurs ont arrêté leur choix sur la Volkswagen Westfalia 1974 du Septilien Alexandre Boudreau.

Les acteurs de la production promotionnelle sont les blogueurs Benjamin Prescott et Jess Dale. Pour leur faire lâcher prise, Québec Original leur a confisqué leurs cellulaires pour la durée du séjour. M. Boudreau les a ensuite conduits sur la Côte-Nord à bord de sa mythique Westfalia.

«Il ne faut pas être pressé avec un West. On prend le temps d’observer l’environnement qui nous entoure. À 80-90 km/h de moyenne, et même à 40-50 km/h dans les bonnes côtes dans Charlevoix, tu prends le temps de savourer le paysage. De là tout le cœur de l’histoire de la publicité qu’il y a eu pour Québec Original», explique Alexandre Boudreau.

Pendant les quatre jours de tournage, les acteurs et la voiture sont partis de Sept-Îles sur le navire Bella-Desgagné jusqu’à Havre-Saint-Pierre. Ils ont ensuite roulé jusqu’à Natashquan avant de revenir à Sept-Îles.


Le Westfalia a été transporté à bord du Bella-Desgagnés. (photo : Alexandre Boudreau)

Ben Prescott et Jess Dale ont observé les baleines, fait du paddleboard, visité les îles de Mingan, marché sur la plage, échangé avec des Innus de Nutashkuan, profité des couchers de soleil sur la mer, veillé autour d’un feu sur la plage et observé les étoiles à l’abri de la pollution lumineuse.


Jess Dale et Benjamin Prescott observent les étoiles sur le toit de la Westfalia (photo : Alliance de l’industrie touristique du Québec – Campagne Québec-Original)

Un mode de vie

Alexandre Boudreau utilise son Westfalia pour faire du camping l’été. C’est un campeur avec poêle, réfrigérateur et deux banquettes doubles pour dormir. Le toit se lève pour pouvoir se tenir debout à l’intérieur. Il suffit de se stationner, de lever le toit, et le tour est joué.

«Quand on embarque dans le West, il y a comme un sens de la liberté, un sens de vacances. C’est vraiment le véhicule qui est à profiter sur la Côte-Nord. Ici, on a des plages et on peut profiter au bout de notre coin de pays avec un véhicule comme ça. C’est un mode de vie et ça finit toujours par nous faire rencontrer des gens extraordinaires.»

Boudreau profite aussi de ses escapades pour faire de la photo. Il a comme projet de mettre sur pied une petite exposition pour partager sa passion en photos.

L’histoire d’une vie

Alexandre Boudreau s’identifie beaucoup à sa voiture.

«Le West, c’est mon premier véhicule, c’est une histoire d’une vie, ça fait 20 ans que je l’ai», raconte-t-il. «C’est un véhicule qui te permet de rencontrer des gens. Ça attire les gens.»

Il l’a acheté à Banff en 1997 d’un Australien et d’une Japonaise. Tout comme eux, il l’a utilisé pour sillonner le Canada. Il s’est même rendu jusqu’au Yukon.

Pour conserver son «West» si longtemps, M. Boudreau a appris la mécanique et a restauré deux fois le véhicule par lui-même : intérieur, peinture, carrosserie et moteur.

Il transmet maintenant sa passion à son fils. «Hubert, mon fils, c’est son mode de vie depuis qu’il est au monde. Le West, ça fait partie de lui.»