Les conditions de la Route blanche maintenant sur Québec 511

Les conditions de la Route blanche maintenant sur Québec 511

L’état d’ouverture de dix segments de la Route blanche en Basse-Côte-Nord sera maintenant affiché sur le Québec 511.

Crédit photo : pixabay.com

L’état d’ouverture de la Route blanche, le sentier de motoneige qui relie plusieurs villages de la Basse-Côte-Nord en hiver, sera maintenant affiché sur la plateforme Québec 511.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports a annoncé jeudi que l’état d’ouverture de la Route blanche devenait sous sa responsabilité et qu’il serait affiché sur le site Québec 511.

«Depuis le 15 décembre dernier, les usagers peuvent identifier les tronçons ouverts et fermés de cette piste de motoneige balisée, couvrant plus de 500 kilomètres et reliant plusieurs localités de la Basse-Côte-Nord, entre Kegaska et Blanc-Sablon, en consultant la plateforme Web au quebec511.info ou l’application mobile Québec 511», a informé le ministère des Transports par voie de communiqué.

Dix segments de la Route blanche sont donc sous la constante surveillance du gouvernement qui rendra l’information disponible sur la plateforme 511.

«Il suffit simplement de cliquer sur la région Côte-Nord de la carte géographique, à la page d’accueil du site. Ensuite, il faut s’assurer que la case «Route blanche» soit bien cochée dans le menu «Options et légende», situé à droite de l’écran. Finalement, en pointant la flèche de la souris sur l’endroit souhaité, l’usager peut constater, par la couleur du trait, si le segment est ouvert (trait bleu) ou fermé (trait rouge)», est-il expliqué.

Bon pour le tourisme

Le préfet de la MRC du Golfe du Saint-Laurent, Randy Jones, se réjouit de cette initiative qui, selon lui, favorisera la sécurité de tous, mais surtout des touristes. «Les gens de la Basse-Côte-Nord, ils n’auront plus à appeler partout pour savoir l’état de la route. Nous, on est habitués de circuler sur la route, mais les gens de l’extérieur qui ne sont pas nécessairement habitués, le 511 va devenir un atout pour leur sécurité», pense-t-il.

Il indique que c’est l’équipe d’entretien de la route qui est responsable de déposer des rapports quotidiens sur l’état des dix segments de la piste.

Selon M. Jones, cette visibilité supplémentaire pourrait même faire accroître le tourisme dans la région. «Ça va peut-être inciter d’autre monde à venir sur notre territoire. Ils vont pouvoir savoir quand la route va être ouverte», soutient-il.