La Classique Oxygène – Hockey Experts rapporte quelque 10 000$ à Hommes Sept-Îles

La Classique Oxygène – Hockey Experts rapporte quelque 10 000$ à Hommes Sept-Îles

Dernière minute, la formation championne de la classe Récréatif.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Dame Nature n’a guère refroidi les ardeurs des participants à l’édition 2018 de la Classique Oxygène – Hockey Experts, samedi, sur la patinoire du Stade Holliday. L’organisation, qui s’est questionnée sur la tenue de son événement au profit d’Hommes Sept-Îles, n’aura pas regretté sa décision d’aller de l’avant.

Le comité organisateur de ce tournoi de hockey extérieur en formule 3×3 a tergiversé à savoir ce qu’il faisait en raison de l’avertissement de froid annoncé. Les conditions pouvaient apporter des fissures sur la glace, mais tous étaient prêts. Les joueurs se sont aussi ajustés, bénéficiant notamment de hot paws.

«La zamboni est passée deux fois avant les finales et nous avons eu une belle surface pour les derniers matchs. Nous n’avons que de bons commentaires, tous ont embarqué. On l’apprécie que les joueurs participent à ce point-là », a indiqué le coordonnateur de la Classique Oxygène – Hockey Experts, Edmond Michaud.

Et si tout a bien fonctionné, c’est que l’organisation est bien rôdée et qu’elle est bien servie en services et en partenaires, dont certains ont même bonifié leur commandite. «Ce sont des dépenses que nous n’avons pas à faire», a mentionné M. Michaud. D’ailleurs, les retombées pour cette cinquième édition se chiffrent autour de 10 000$, montant qui servira au fonctionnement du service d’hébergement père-enfant, notamment pour le temps des intervenants pour l’accompagnement.

D’autres maisons d’hébergement ailleurs en province songeraient à y aller de ce tournoi comme moyen de financement. Une sixième édition est déjà confirmée à Sept-Îles pour 2019.

Bad Ass, l’équipe gagnante de la Classique Oxygène 2018 en classe Compétition. (Photo : Le Nord-Côtier)

Résultats

Sur la glace, 16 des 17 équipes inscrites étaient de la partie. En classe Compétition, la formation Dad Ass (Christian Laflamme, Jessy-Luc Richard, Teddy Joubert, Dominic Larouche et Guillaume Monger) s’est littéralement imposée face aux Highlanders (Brandon Tex Vollant, Guillaume Le Boulaire Hardy, Danick Lévesque, Michaël Bettez et Yannick Bouchard), l’emportant 28-10. Pour la finale Récréatif, Dernière minute (Gino Vallée, William Gagnon, Jordan Monger, Jonathan Drolet, James Cormier Monger et Duane Cody) a eu le dessus 18-14 sur ITUM (David Jean-Pierre, Gary Grégoire, William Fontaine et Luc Basile Grégoire). Les deux équipes championnes ont d’ailleurs remis leur bourse à l’organisation.