Les cinq continents ont foulé le terrain synthétique pour le Mini-Mundial

Les cinq continents ont foulé le terrain synthétique pour le Mini-Mundial

450 jeunes joueurs de partout sur la région ont représenté les pays du monde lors du Mini-Mundial de soccer de Sept-Îles.

Crédit photo : Martine Simard

Le plus gros rassemblement de soccer de la Côte-Nord se tenait du 10 au 13 aout dernier, en présence de jeunes d’équipes de tous les âges et arborant les couleurs des nations des quatre coins de la planète. Preuve du bon état de santé du ballon rond nord-côtier, 450 joueurs de partout sur la région et répartis dans huit catégories ont couru, tantôt sous la pluie, tantôt sous le soleil, sur le terrain synthétique du Cégep de Sept-Îles pour le Mini-Mundial 2017.

Japon, Pologne, Angleterre, Brésil, Uruguay, Nigéria, Russie et bien d’autres nations du globe ont été représentés par les différentes équipes présentes à l’annuel tournoi de soccer Mini-Mundial de Sept-Îles.

Heureusement, le soccer est un sport qui se pratique relativement bien sous la pluie puisque plusieurs averses sont tombées sur la tête des joueurs et partisans durant la fin de semaine. Une situation qui n’a aucunement empêché les jeunes d’avoir du plaisir

«Une belle fin de semaine et une belle réussite. On a eu une belle participation des jeunes et des parents, malgré la température qui est le seul bout que l’on ne peut pas contrôler », a résumé le président du Club de soccer Nord-Soc, Denis Clements.

Ligue nord-côtière

Cette année, le Mini-Mundial se voulait le point culminant de la nouvelle ligue instaurée par les différentes associations de la région.

Auparavant, les différents clubs de la région passaient la majorité de leur été à pratiquer et à jouer des parties contre les autres équipes locales. Le tournoi se voulait les seules occasions d’affronter les équipes de l’extérieur.

Dans l’optique de faire jouer un plus grand nombre de matchs, un besoin exprimé par les jeunes, le Nord-Soc et les autres associations ont fondé une ligue de soccer régionale permettant d’augmenter le nombre de duels.

Clements dresse un bilan plus que positif de cette nouvelle formule qui semble avoir bien été reçue par les joueurs et les parents. «C’est très positif pour une première année. Il ne faut pas oublier que la distance entre les villes est importante. De Havre-Saint-Pierre jusqu’à Baie-Comeau, ça représente près de 500 km juste pour aller. Malgré les contraintes de distance, ce que les jeunes nous disent c’est qu’ils veulent jouer des matchs. C’est donc une belle réussite d’avoir pu mettre cette ligue sur pied.»

En santé

Même s’il constate que le ralentissement économique des dernières années pousse les familles à faire une croix sur certains sports, le président confirme que l’engouement pour le soccer est encore bien présent sur la région.

«Aujourd’hui, les parents choisissent un peu plus les activités de leurs enfants. Nous ce qu’on peut dire c’est que le soccer est en santé et que l’intérêt est toujours là, malgré le contexte économique.»

Résultats Mini-Mundial 2017

U8 Filles
Or : Japon (Sept-Îles)
Argent : Brésil (Sept-Îles)
Bronze : France (Sept-Îles)

U8 Masculin
Or : Angleterre (Sept-Îles)
Argent : Danemark (Sept-Îles)
Bronze : Pologne (Sept-Îles)

U10 Mixte Local
Or : Italie (Port-Cartier)
Argent : Angleterre (Port-Cartier)
Bronze : Russie (Baie-Comeau)

U10 Local Féminin
Or : Pays-Bas (Sept-Îles)
Argent : Danemark (Sept-Îles)
Bronze : Canada (Baie-Comeau)

U10 A Masculin
Or : Brésil (Baie-Comeau)
Argent : France ((Sept-Îles)

U12 Local Féminin
Or : Corée du Sud (Port-Cartier)
Argent : Chine (Sept-Îles)
Bronze : Australie (Sept-Îles)

U12 Mixte
Or : Cameroun (Sept-Îles)
Argent : Nigeria (Sept-Îles)
Bronze : Côte d’Ivoire (Port-Cartier)

U16 Mixte
Or : Argentine (Sept-Îles)
Argent : Uruguay (Sept-Îles)