Champion s’entend avec la japonaise Sojitz  

Champion s’entend avec la japonaise Sojitz   

ITUM et Minerai de Fer Québec ont bonifié les aspects économiques et environnementaux de l'entente de 2008.

Crédit photo : archives : Champion Iron Limited

Champion Iron a un nouveau partenaire japonais en vue du redémarrage de la mine du lac Bloom, près de Fermont. Minerai de Fer Québec, la filiale créée avec l’achat du site minier, a conclu un accord avec Sojitz Corporation, qui promet d’acheter environ 40% de la production future du lac Bloom.

Plus, la société japonaise prête 20 millions $ à Champion pour exécuter des travaux sur le terrain dès cet été. Minerai de Fer Québec, propriété de Champion et de Québec, allonge aussi 14 millions $. Ressources Québec ajoute un prêt de 6 millions $ pour un montage total de 40 millions $ nécessaire pour l’avancement du projet de redémarrage.

Dès les prochaines semaines, Champion lancera les appels d’offre pour notamment mener des travaux à son parc à résidus et à son circuit de récupération. Quelque 400 travailleurs doivent s’activer sur le site minier durant la saison estivale. Pour l’heure, Champion embauche quelque 55 employés à Fermont.

Champion cherche toujours à lever les fonds pour rallumer les machines de la mine du lac Bloom, avant la première moitié de 2018. Du montant total de 327 millions $ à aller chercher, il n’est reste maintenant que 247 millions $ avec l’annonce de jeudi et l’achat de 735 de wagons, en mars.