Champion obtient des emprunts pour 180 millions $

Champion obtient des emprunts pour 180 millions $

Crédit photo : Champion Iron Limited

Champion continue à réunir les sommes nécessaires pour rallumer les machines de la mine du lac Bloom. Minerai de fer Québec, sa filiale propriétaire du site minier près de Fermont, obtient la confiance de la Caisse de dépôt et placement du Québec et du fonds de gestion Sprott Resource Lending pour des emprunts totalisant 180 millions $.

La minière l’a annoncé tard mercredi dans un communiqué. La Caisse accepte de prêter 100 millions $ à Champion entre autres en raison de son «plan novateur de relance», la «qualité des actifs» de la société ainsi que «les conditions actuelles du marché» du fer, a indiqué le premier vice-président de l’institution, Christian Dubé.

Le son de cloche est semblable chez le gestionnaire d’actifs, Sprott, qui autorise un emprunt de 80 millions $. Les deux prêts sont «conditionnels» à l’approbation de différentes modalités par les actionnaires. L’une des conditions est notamment que Minerai de fer Québec et ses partenaires réunissent «le reste des fonds nécessaires à la réouverture de la mine du lac Bloom».

Montage financier à ficeler

Selon la récente étude de faisabilité, la minière doit amasser quelque 327 millions $ pour relancer la mine au mieux au début 2018. En mai, la société a obtenu un «financement à relais» de 40 millions $, dont 20 millions $ proviennent de la japonaise Sojitz Corporation. Champion a aussi acheté 735 wagons pour une quarantaine de millions $.

Les fonds qui restent à récolter oscillent autour de 72 millions $, est-il écrit. Ce montant doit être financé par Québec et Champion Iron Limited, copropriétaires de la mine du lac Bloom. Champion dit «prévoir amasser 45 millions $ pour financer sa contribution». Des «discussions avec des investisseurs potentiels sont déjà en cours», indique la société.

Le fonds Capital Mines Hydrocarbures, géré par Ressources Québec, a de son côté émis une lettre d’intention confirmant sa participation proportionnellement à sa part (36,8%)

Minerai de fer Québec a mis la main sur la jeune mine de fer du lac Bloom pour quelque 10,5 millions $, en plus d’assumer des obligations environnementales pour 41,7 millions $, dans la foulée de la restructuration légale du géant Cliffs Natural Resources en mars 2016. L’arrêt de la mine en 2014 a renvoyé à la maison quelque 600 travailleurs.