Carolyne Jomphe: Une joie de vivre contagieuse

Carolyne Jomphe: Une joie de vivre contagieuse

Carolyne Jomphe est visiblement heureuse de revenir dans sa région natale pour s’y produire à plusieurs reprises sous différentes formules de spectacles.

Crédit photo : Courtoisie

Près de deux ans se sont écoulés depuis la plus récente visite de Carolyne Jomphe sur la Côte-Nord. La Cayenne n’a pourtant pas chômé, puisqu’elle mène plusieurs projets artistiques de front. De plus, son partenariat avec Voyages Coste se poursuit et fait d’elle une fière ambassadrice de la région.

Carolyne Jomphe prend visiblement ce rôle très au sérieux. «J’ai de gros projets en tant que porte-parole. Je m’apprête à en faire l’annonce. Je ne peux rien confirmer pour le moment, soutient-elle. Ça devrait bouger d’ici les Fêtes. Partout où je vais, j’amène les gens en voyage avec moi. J’ai ajouté de nouvelles chansons à mon répertoire, dont du Gilles Vigneault.»

De nature déterminée, la chanteuse s’est décidée à réellement prendre en charge sa carrière artistique. «Aujourd’hui, je ne laisse plus le négatif perturber mon envie d’avancer. Je ne me laisse plus prendre dans des choses qui me feraient faire du surplace. J’ai pris tous les aspects de ma vie en main, insiste-t-elle. Travailler dans la paperasse m’empêche de créer. J’ai moins de temps pour le faire. J’aimerais bien ne pas avoir à le faire, mais il faut gagner sa vie. Je le fais, car je sais bien personne ne le fera à ma place.»

De multiples influences

Même si elle est considérée comme une artiste country, la chanteuse admet avoir beaucoup de difficultés à apposer une étiquette à son répertoire musical, qu’elle considère très diversifié. «L’étiquette folk est celle qui me colle le mieux à la peau. Ce que je fais est un produit original. C’est entre du Lynda Lemay, du Isabelle Boulay et du Lisa Leblanc pour ma touche humoristique. C’est un mélange de plein de trucs. C’est difficile à décrire», lance-t-elle.

En préparation pour un nouvel album, la Cayenne entend retourner très prochainement en studio. «Mon prochain disque aura pour titre Belle et rebelle. Ça ressemble à ce que je faisais auparavant. C’est très humoristique. C’est une agréable continuité, précise-t-elle. Une évolution vers le bien dans sa tête et bien dans sa peau. J’ai encore bien des choses à dire. Encore plus qu’auparavant.»

Une surprenante maturité

Ouverte aux compromis, il n’en demeure pas moins qu’elle préfère faire les choses à sa manière. «Pour gagner sa vie, il faut en arriver à se tailler une place et surtout à se démarquer du lot. Quand on a un créneau comme celui-là, on s’en sort. Si on ne se bat pas, on va peut-être vendre notre âme au diable et je ne veux pas en arriver là, explique-t-elle. Je ne juge pas, ici, ceux qui le font, mais j’en serais incapable. Je veux rester fidèle à mes convictions.»

Au fil de cette conversation, l’artiste semble être très sereine face à la vie de manière générale. «J’invite les gens à profiter de la vie au maximum et à faire ce qu’ils ont envie de faire. C’est maintenant, ou jamais. Il faut vivre à 100% et aller vers ses rêves. Plus on vieillit, plus on a l’impression de courir après le temps. Il faut laisser le négatif derrière soi. Ça m’a pris bien des épreuves pour en arriver à penser ainsi. Il y a de la maturité et de la sagesse derrière ça», affirme-t-elle.

Une tournée exhaustive

Après une participation remarquée et appréciée à La Feria de Port-Cartier, Carolyne Jomphe agira à titre de porte-parole de la prochaine édition du Festival du conte et de la légende de l’Innucadie qui se déroule du 10 au 13 août à Natashquan et Nutashquan. De petites prestations seront offertes aussi à Havre-Saint-Pierre, les 14-15 et 16 août pour souligner la Fête des Acadiens. Tous les détails à ce sujet seront inscrits sur sa page Facebook.