Café-théâtre Graffiti : une programmation estivale festive

Café-théâtre Graffiti : une programmation estivale festive

Yves Desrosiers est accompagné de plusieurs partenaires, dont la directrice générale du ROSEQ, Solange Morissette. Après 20 ans à la tête du réseau, Mme Morissette part à la retraite cette année.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Le Café-théâtre Graffiti vient tout juste de dévoiler sa programmation estivale. Selon le directeur de l’établissement, cela pourrait bien être rien de moins que la saison la plus solide des 15 dernières années.

Le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) était à Port-Cartier le 17 mai pour lever le voile sur une saison bien remplie qui devrait plaire à plus d’un. Le porte-parole de la saison d’été 2018, Kevin Parent, était accompagné de la directrice générale du ROSEQ, Solange Morissette, et d’Yves Desrosiers, directeur du Graffiti.

Le chanteur s’est donné en prestation à la toute fin de la présentation, jouant un morceau de son nouvel album Kanji. Il reviendra sur la scène le 11 juillet prochain pour livrer un spectacle qui promet d’être à la fois fougueux, émotif et chaleureux.

Kevin Parent en performance au Graffiti. (Photo : Le Nord-Côtier)

La plus belle en 15 ans

Yves Desrosiers est enthousiaste à l’arrivée de l’été.

«Je pense qu’on a une des plus belles saisons d’été des 15 dernières années. Vous comprendrez que le plus dur pour les gens, va être de choisir à travers tout ça. Je l’entends déjà de la part de plusieurs de nos abonnés», affirme-t-il.

C’est en effet une très grosse programmation qui attend les gens de Port-Cartier et des environs du 22 juin au 14 septembre. Ce sont 23 spectacles qui seront joués, soit trois par semaines pendant presque tout l’été. En plus des spectacles d’humour, le Café-théâtre Graffiti résonnera au son du rock, du blues et du country.

La saison commence de manière festive en formule «show debout» pour le spectacle de Pépé et sa guitare. Le chanteur et musicien avait réchauffé le public septilien et remporté un franc succès lors du Festival des Hivernants en février dernier. Il s’amène maintenant à Port-Cartier pour célébrer l’aube de ses 15 ans de carrière. Dans le même esprit, The Unplugged Band mettra le feu aux planches avec ses reprises de hits des 50 dernières années.

«Ce sont des vétérans de la scène punk rock. Quatre musiciens d’expériences qui ont un répertoire impressionnant de tous genres et style. Ça va être le party», prévient le directeur du Graffiti.

Le vendredi 6 juillet, c’est au tour de la suggestion du Graff de fouler la scène, la jeune et spontanée Sarah Dufour.

«Elle fait du folk country, du bluegrass à sonorité cajun. C’est vraiment très bon et rafraîchissant. Cette fille-là est tellement vive d’esprit qu’elle donne même une belle performance entre les chansons. On incite fortement les gens qui ne la connaissent pas à venir la découvrir», mentionne M. Desrosiers.

Valeurs sûres

Les gens se souviendront de Ryan Kennedy pour sa participation remarquée à La Voix. Il sera à Port-Cartier le 13 juillet pour présenter son deuxième album «Love is gold».

«Il se dit fortement influencé par Neil Young. Il a un peu la même voix d’ailleurs. En tout cas, il nous a charmés quand on l’a vu jouer», confirme M. Desrosiers.

Deux autres participants de la célèbre émission viendront présenter leur musique aux Portcartois cet été. Ludovic Bourgeois, grand gagnant de la cinquième saison de La Voix, offrira un spectacle en formule intimiste le 26 août. Les amateurs de country seront quant à eux ravis d’accueillir Yoan. Il viendra jouer son deuxième album ainsi que des succès de Johnny Cash, Waylon Jennings, Leon Russels et Elvis Presley.

Notons aussi plusieurs nouveautés, dont Roxanne Bruneau, qui s’est surtout fait connaitre grâce aux réseaux sociaux avec sa chanson «J’pas stressée». Le groupe Raton Lover est aussi à découvrir, selon Yves Desrosiers.

«C’est 5 jeunes qui jouent du rock un peu comme The Beatles, du rock des années 60-70. Ils ont leur album à eux, mais ils feront aussi des reprises».

En humour

Guillaume Wagner, Alex Roy et Simon Gouache assureront la portion humoristique de la saison estivale. «Simon Gouache est l’un des humoristes qui sera parmi les plus solides au Québec selon moi. Il a fait la première partie de Louis José Houde pendant plusieurs mois avant d’avoir son one man show», précise Yves Desrosiers. Les spectateurs pourront, le 17 août, assister à la création du nouveau spectacle du jeune humoriste.

Cette année encore, le Café-théâtre Graffiti offrira des forfaits pour les «mordus».

«Les gens peuvent se créer leur forfait, ils choisissent les cinq qu’ils veulent et le moins cher est gratuit. C’est très populaire et on en vend beaucoup», soutient M. Desrosiers.

Il souhaite bonne chance aux gens qui auront la dure tâche de choisir parmi tant de variété.